Le groupe Volkswagen a reconnu avoir truqué les résultats de tests d'émission de CO2. [Julian Stratenschulte / DPA / AFP]

ONG vs multinationales: David contre Goliath?

L'émission du 14 novembre 2015

Elles sont nombreuses ces petites structures indépendantes à enquêter sur les agissements de grandes entreprises ou de leurs filiales. Et dans certains cas, l'enquête débouche sur la révélation de pratiques illégales, voire scandaleuses. C'est ce qu'a montré récemment l'affaire Volkswagen.

Une petite ONG -27 salariés- a pu prouver que le géant de l'automobile -590'000 salariés- avait trafiqué les résultats des tests d'émissions de CO2 provoquant un scandale planétaire, les excuses de l'entreprise avec promesse de réparations et la démission de son patron. Des affaires du même genre, on en observe sur les cinq continents. Le phénomène n'est pas nouveau, mais a pris une ampleur nouvelle à l'ère des réseaux sociaux et d'une économie mondialisée.

Que nous enseigne le scandale Volkswagen sur ce phénomène? Quelles sont les affaires les plus emblématiques? Geopolitis décrypte cette capacité qu'ont développée de petites structures telles que les ONG pour frapper au coeur des entreprises de niveau mondial.

L'invitée: Géraldine Viret, responsable médias et communication pour l'ONG suisse "La déclaration de Berne".

Liens utiles

 

Le pouvoir des ONG sur lesentreprises : pression, partenariat, évaluation

Étude publiée dans l'Annuaire suisse de politique de développement en 2002. Y sont développés de nombreux cas, dont le commerce de lait pour bébé et l'accès aux médicaments essentiels.

Voir l'étude

 

Sites de pétitions en ligne

L'essor des technologies numériques offre de nouvelles possibilités aux ONG, associations, et même aux particuliers, pour mobiliser de nombreuses personnes et ainsi faire pression sur une grande entreprise par exemple. Il y a bien sûr les réseaux sociaux Facebook, Twitter, les sites de partages de vidéos Youtube, Dailymotion et les autres. Il y a également les sites de pétitions en ligne qui permettent à tout un chacun de créer une campagne de signatures. Voici quelques exemples de ces sites et deux articles sur ce sujet.

Wesign.it

 

Avaaz

 

Change.org

 

Mesopinions.com

 

En plus...

Vu sur le web

En plus des actions coup de poing qui ont fait la renommée de Greenpeace, l'organisation produit des vidéos de campagne souvent percutantes. En détournant des publicités, en s'attaquant aux partenaires de grandes entreprises et en faisant preuve d'inventivité, Greenpeace tente de frapper au coeur les multinationales qu'elle a dans son collimateur.

Mais les grandes entreprises investissent également le terrain du web. Elles investissent de plus en plus pour améliorer leur image et répondre aux attaques dont elles sont l'objet.

Voici trois exemples de vidéos de Greenpeace dans lesquelles l'ONG s'attaque frontalement à une grande entreprise. A côté, une vidéo publiée par l'entreprise elle-même sur le même sujet.

Volkswagen façon Star Wars

A gauche: la vidéo de Greenpeace est une parodie d'une publicité de la marque allemande sur le thème de Star Wars. Près de deux millions de vues pour cette campagne de l'ONG qui dénonce le peu de cas que fait Volkswagen des émissions de gaz à effet de serre. (1 min 05 sec)

A droite: la charte écologique de Volkswagen illustrée, publiée sur la chaîne Youtube de Volkswagen France.

Nestlé et le break Kit Kat

A gauche: une nouvelle parodie de publicité qui s'en prend cette fois à un des snacks chocolatés de Nestlé. Une campagne qui avait pour but de dénoncer l'utilisation d'huile de Palme dans la fabrication du Kit Kat, ingrédient pointé du doigt car sa production menace l'habitat d'animaux sauvages par déforestation. (1 min 01 sec)

A droite: une vidéo de Nestlé qui évoque les engagements pris par la multinationale pour s'approvisionner de manière responsable. (2 min 25 sec - en anglais)

 

Shell et LEGO: l'arctique en plastique

A gauche: ici Greenpeace s'en prend à la compagnie pétrolière Shell au travers de l'un de ses partenaires: LEGO. L'ONG a ainsi construit l'environnement arctique en LEGO pour dénoncer les activités d'extraction du géant pétrolier. (1 min 46 sec)

A droite: vidéo publiée en 2010 par Shell sur les mesures de sécurité que prend l'entreprise pour prévenir le milieu naturel arctique des éventuelles fuites de pétrole. (6 min 01 sec - en anglais)

 

Géraldine Viret, responsable médias et communication pour l'ONG suisse "La Déclaration de Berne"

Géraldine Viret est porte-parole de l’ONG la Déclaration de Berne (DB) depuis 2009. Diplômée en Lettres, avec une spécialisation en langues et littératures européennes comparées, elle a suivi une formation en droits humains à l’Université de Genève et obtenu un certificat d'études avancées en communication d'entreprise à la Haute école de gestion de Fribourg.

Depuis février 2015, Géraldine Viret est coresponsable du département communication et marketing de la DB et membre de la direction. Elle prête également sa plume à la Fondation Trigon-film, qui s’engage pour la diffusion en Suisse d’oeuvres de qualité du Sud et de l’Est.

Le site de la Déclaration de Berne: ladb.ch.

Initiative pour des multinationales responsables.

Vu du passé

Une petite organisation non-gouvernementale dénonce les agissements de grandes entreprises de réputation internationale… et les multinationales plient. La Déclaration de Berne fondée en 1968 a lancé ses premières actions solidaires en faveur du Tiers-Monde dans les années 70 et a connu à plusieurs reprises des victoires bien inattendues. 

Un débat très vif

Fosse aux lions. [RTS] Le 1er mars 1977, Arthur Fürer, l'administrateur délégué du groupe Nestlé est l'invité de l’émission En direct avec qui se déroule en public. Face à la centaine d'étudiants réunis dans un amphithéâtre de l'Université de Fribourg, Arthur Fürer est-il conscient de se trouver dans la fosse aux lions? L'entreprise Nestlé est à cette période empêtrée dans le scandale du lait en poudre commercialisé dans le Tiers-Monde. La Déclaration de Berne, une ONG basée en Suisse, a en effet dénoncé dès 1975 la multinationale, accusée de promouvoir  une alimentation de substitution plutôt que l’allaitement et de causer ainsi la mort de nourrissons  avec un lait utilisé de manière inadaptée.

Le ton des étudiants est tout de suite très vif dans ce débat portant notamment sur le rôle de Nestlé dans le Tiers-Monde et sur l'industrie alimentaire face à la famine. Les jeunes n'hésitent pas à poser des questions incisives, voire à prendre à partie Arthur Fürer lui-même.

Nestlé mise en cause (RTS 1 heure 12 min 10 sec) 

20 ans de la Déclaration de Berne

20 ans de La Déclaration de Berne [RTS] 1988, La Déclaration de Berne fête le 20e anniversaire de sa fondation: l'occasion de revenir sur quelques-uns des grands succès de l'organisation non-gouvernementale. Au fil du temps, l'ONG, basée à Lausanne et Zurich, a en effet remporté des victoires éclatantes contre des entreprises de grande envergure, en dénonçant notamment  le scandale du lait en poudre de Nestlé et le dangereux pesticide Galécron vendu dans le Tiers-Monde par Ciba-Geigy. Elle a aussi développé des campagnes en faveur de plus de justice dans les relations commerciales avec le Tiers-Monde.

Le secrétaire romand de la Déclaration de Berne Pier-Luigi Giovannini revient sur ces actions pour Le Télé Journal.

L'ONG peut se targuer de belles victoires (RTS 2 min 22 sec)