Rencontre entre le président Thein Sein et Aung San Suu Kyi le 31 octobre 2014. [AFP PHOTO / MYANMAR NEWS AGENCY (MNA)]

Birmanie: une démocratie de façade?

L'émission du 7 novembre 2015

Depuis le coup d'État de 1962, la Birmanie a été dirigée par une junte militaire. Si depuis 2011, cette même junte a officiellement cédé le pouvoir à un gouvernement civil c'est le 8 novembre 2015 que se tiendront les premières élections législatives à priori entièrement libres. Le parti de la ligue nationale pour la démocratie, dirigé par la Prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi, devrait remporter ces élections.

Mais au-delà des suffrages, la junte militaire continue de dominer la vie politique du pays. Et même si elle gagne les élections, Aung San Suu Kyi ne pourra prétendre au poste de présidente. Ses enfants ayant des passeports étrangers, la Constitution héritée de la junte militaire le lui interdit.

Que peut-on attendre des élections législatives du 8 novembre? Peut-on considérer la Birmanie comme un pays réellement démocratique? Geopolitis se penche sur ce moment historique pour ce pays du Sud-Est asiatique.

L'invité: Matthias Huber, éditeur pour les éditions Olizane.

Bonus de l'émission

Liens utiles

The Irrawaddy

Journal et site web dont la vocation est de couvrir l’actualité en Birmanie et dans le Sud-Est asiatique. Fondé en 1992 par des exilés birmans en Thaïlande, ce média est proche des mouvements démocratiques birmans.

Mizzima – News from Myanmar

Tout comme The Irrawaddy, Mizzima a été créé à l’extérieur de la Birmanie. Un groupe de journalistes exilés en Inde a fondé l’organisation en 1998.

Democratic Voice of Burma

Organisation à but non-lucratif, DVB est base à Oslo en Norvège. L’organisation produit des programmes de radio et de télévision disponibles en Birmanie.

Myanmar Times

Hebdomadaire birman fondé en l’an 2000 par Ross Dunkley, d’origine australienne, et Sonny Swe, fils de Thein Swe, ancien membre de la junte militaire.

The Global New Light of Myanmar

Journal gouvernemental. Accédez ici à la version papier du journal. Pour accéder au site, rendez-vous sur http://globalnewlightofmyanmar.com/.

Vu sur le web

L’éveil à la liberté

es Myanmar Girls, un groupe de quatre jeunes chanteuses, le plus populaire du pays. Entre modernité et tradition, elles ne font plus face à la censure de l’Etat mais veillent à ne pas trop bousculer une société encore marquée par les années de dictature. Nos confrères d’ARTE sont allés explorer cette société birmane en pleine mutation. (25 min 58 sec)

L’éveil à la liberté 

Un éléphant dans la pièce

Deux backpackers canadiens ont réalisé ce film documentaire sur la Birmanie. Au travers de témoignages, on revit les grandes dates qui ont jalonné l’histoire récente du pays. Une histoire nécessairement marquée par la junte militaire. (16 min 16 sec)

 

Filmer la réalité

C’est l’obsession des nouveaux cinéastes birmans comme le montre ce reportage publié par AFP TV. Rencontre avec certains de ces jeunes qui, avec les réformes démocratiques en cours dans le pays, voient leurs possibilités d’expressions multipliées. (1 min 58 sec)

Voir le reportage sur Youtube

La malédiction des Rohingyas

Alors que le pays marche vers la démocratie, un drame se noue en Birmanie. Il concerne les Rohingyas, un groupe ethnique de religion musulmane qui sont la cible d’un mouvement proche du pouvoir et ouvertement antimusulman. Le mouvement 969, un groupe de moines nationalistes et xénophobes. Des centaines de milliers de Rohingyas ont fui le pays. Découvrez ce reportage d’ARTE réalisé à l’été 2015. (23 min 45 sec)

La malédiction des Rohingyas 

Matthias Huber, éditeur pour les éditions Olizane

Après des études de sciences politiques et de langues orientales en Suisse et à Paris, Matthias Huber a vécu en Asie et a effectué de nombreux voyages en Birmanie. Expulsé du pays après le coup d'État de 1988, il s'est engagé avec d'autres militants pour le retour à un régime démocratique en Birmanie. Après les changements intervenus au début de l'année 2011, il y est retourné à de nombreuses reprises. Source: Olizane.

Le site des éditions Olizane: olizane.ch

Aux éditions Olizane:

- Birmanie, au pays des pagodes d'or, Michel Ferrer, Guides Olizane, 2014

- Pérégrinations en Birmanie, Achille Thomas-Anquetil, Olizane, 2015.

Vu du passé

Aux mains de la junte militaire depuis 1962, la Birmanie subit une politique extrêmement répressive. Ainsi dans les années 90, l’armée détient les leviers du pouvoir, contrôle l’information, modernise l’économie à marche forcée. La dictature écrase toute résistance, aussi bien la rébellion karen, à dimension ethnique, que l’opposition démocratique dont Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix 1991, est le symbole.

Aung San Suu Kyi

Aung San Suu Kyi, la Birmanie de l'espoir - (2003) En octobre 1991, l'opposante birmane Aung San Suu Kyi, alors en résidence surveillée, reçoit le prix Nobel de la paix, au grand dam de la junte militaire birmane au pouvoir. Pour la pasionaria birmane dont le parti vient de gagner des élections législatives en 1990, seul le combat non violent peut mener à la victoire. La journaliste Claude B. Levenson, grande connaisseuse de l'Asie, trace le portrait d'une femme persévérante et fait le point sur la situation en Birmanie.

Portrait de l’opposante birmane (RTS 3 min 06 sec) 

Esclaves birmans

Les enfants sont enrôlés de force sur les chantiers lancés par l'Etat. Bravant l'interdiction de tourner librement en Birmanie, l'équipe de Temps présent, emmenée par le journaliste Claude Schauli, parcourt le pays en 1997. La réalité qu'elle filme de façon clandestine confirme les rumeurs: les enfants y sont réduits en esclavage dans les grands chantiers ouverts pour moderniser le pays. Les adolescents sont enrôlés de force dans l'armée quand ils ne sont pas, pour certains, contraints à la prostitution. Une situation catastrophique difficile à dénoncer en Occident, tant la junte contrôle l'information. 

Des enfants réduits au travail forcé (RTS 25 min 48 sec) 

La guérilla karen

Un jeune garçon conduit un groupe de la guérilla en Birmanie. Automne 1999, l'équipe de Mise au point est en Birmanie. Elle suit un groupe de rebelles karens emmenés par un enfant prénommé Luther. Pour ces combattants aguerris, ce jeune garçon est doté de pouvoirs particuliers; il les guide au combat selon des visions inspirées de Dieu. Une histoire étonnante dans ce contexte de guérilla contre la junte militaire birmane. 

Des rebelles karens menés par un enfant (RTS 7 min 49 sec)