Dominique de Villepin, le 5 juillet 2017 à Paris. [Michel Euler/Pool - Reuters]

Guerres et paix

L'émission du 1 octobre 2017

Le 14 février 2003, refusant l’invasion de l’Irak par les Etats-Unis, Dominique de Villepin porte avec panache la voix de la France à la tribune des Nations unies. Depuis ce discours historique, l’ex-ministre français des Affaires étrangères ne démord pas de sa conviction: une patiente et minutieuse diplomatie doit tout tenter pour éviter la guerre.

Le plaidoyer de Dominique de Villepin contre la guerre en Irak

Le plaidoyer de Dominique de Villepin contre la guerre en Irak [RTS]

Dominique de Villepin : "La guerre contre le terrorisme, la grande erreur de George Bush"

Dominique de Villepin : "La guerre contre le terrorisme, la grande erreur de George Bush" [RTS]

Dominique de Villepin : "Les sanctions contre la Corée du Nord ont un effet contre-productif"

Dominique de Villepin : "Le repli identitaire risque de faire tache d’huile en Europe"

Dominique de Villepin : "Le repli identitaire risque de faire tache d’huile en Europe" [RTS]

Dominique de Villepin : "La difficile, mais nécessaire diplomatie de la paix"

Dominique de Villepin : "La difficile, mais nécessaire diplomatie de la paix" [RTS]

Les prolongements de l’émission

Les prolongements de l’émission [RTS]