Des manifestants réclament le départ de Ben Ali à Tunis le 14 janvier 2011. [Zohra Bensemra - Reuters]

L'exception tunisienne

L'émission du 9 avril 2017

Après les révolutions du printemps 2011 qui ont vu les peuples du monde arabe se soulever contre leurs gouvernements, la Tunisie fait figure d’exception. Une nouvelle Constitution a été adoptée garantissant notamment les libertés fondamentales et l’égalité entre hommes et femmes. Malgré une transition encore fragile, comment le pays a-t-il réussi son tournant démocratique, contrairement aux autres Etats en proie à la guerre ou au chaos ?

Le contexte: une démocratie naissante

Le contexte: une démocratie naissante [RTS]

Zoom: l’influente Wided Bouchamaoui

Zoom: l’influente Wided Bouchamaoui [RTS]

L’interview 1/2: Wided Bouchamaoui, prix Nobel de la paix 2015

Wided Bouchamaoui est la présidente de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) depuis 2011. Femme d’affaires, elle s’est illustrée au sein du quartet du dialogue national tunisien qui a reçu en 2015 le prix Nobel de la paix. Cette haute distinction lui est remise pour son rôle dans la transition démocratique du pays qui a permis la ratification d’une nouvelle Constitution en 2014 et la tenue d’élections présidentielles et législatives.

 

Grâce au dialogue et au consensus, Wided Bouchamaoui entend mener la Tunisie vers une plus grande stabilité. Avec en ligne de mire: l’emploi, la lutte contre le terrorisme et l’émancipation des femmes.

La séquence: la transition tunisienne

La séquence: la transition tunisienne [RTS]

L’interview 2/2: Wided Bouchamaoui, prix Nobel de la paix 2015

Géopolitis: L'exception tunisienne, avec Wided Bouchamaoui, prix Nobel de la paix 2015. [RTS]

Le prolongement: sites et lectures pour en savoir plus

Le prolongement: sites et lectures pour en savoir plus [RTS]