Le président du Conseil des ministres italien Matteo Renzi pourrait démissionner si le peuple italien refuse sa réforme le 4 décembre. [Carlos Barria - Reuters]

Renzi, quitte ou double

L'émission du 27 novembre 2016

Matteo Renzi  gouverne l’Italie depuis deux ans et demi, avec l’ambition de réformer le pays. Le 4 décembre, le peuple italien doit se prononcer sur la plus importante réforme constitutionnelle qu’ait connu l’Italie depuis la Constitution de 1948. Une réforme portée par Matteo Renzi qui est allé jusqu’à mettre son poste en jeu en cas de refus du peuple.

Géopolitis saisit l’occasion de ce rendez-vous populaire pour rappeler les forces et les faiblesses de cette Italie, membre originel de la CEE et de l’OTAN, 8ème puissance économique mondiale. Mais la relance est poussive, le système bancaire fragile et le pouvoir politique souffre d’une instabilité chronique: 62 gouvernements se sont succédés depuis la depuis la fin du fascisme.

Celui de Matteo Renzi survivra-t-il au référendum?  Le président du conseil joue gros, il se sait: il y a eu le Brexit, les courants nationalistes anti-Bruxelles prospèrent dans une Europe affaiblie, Donald Trump a été élu aux Etats-Unis. L’enjeu du scrutin dépasse largement les frontières de la Péninsule.

Invité : Riccardo Bagnato, journaliste RSI

Bonus de l'émission

Le contexte: Référendum constitutionnel en Italie

Le contexte: Référendum constitutionnel en Italie [RTS]

Zoom: les enjeux du vote

Zoom: les enjeux du vote [RTS]

L’interview 1/2: Riccardo Bagnato, journaliste RSI

La séquence: la géostratégie italienne

La séquence: la géostratégie italienne [RTS]

L’interview 2/2: Riccardo Bagnato, journaliste RSI

L’interview 2-2: Riccardo Bagnato, journaliste RSI [RTS]

Le prolongement: sites et lectures pour en savoir plus

Le prolongement: sites et lectures pour en savoir plus [RTS]