Image extraite d'une vidéo de propagande de l'État islamique. [DR]

État islamique: un authentique califat?

L'émission du 13 septembre 2014

Le 29 juin 2014,  un certain Abu Bakr al-Baghdadi, jusque-là peu connu, s'est autoproclamé calife, c'est-à-dire successeur du Prophète et chef de la communauté islamique. Depuis son fief de Racca en Syrie, le calife, entouré de milliers de djihadistes, a conquis toute une partie de la Syrie et de l'Irak, jusqu'aux portes de Bagdad.

Ils se battent pour établir un califat qui engloberait la Syrie et une grande partie de l'Irak et y instaurer une application ultra-stricte de la loi islamique. Ils s'en prennent, avec une extrême brutalité, à la fois aux intérêts occidentaux, aux chrétiens et aux musulmans chiites. Une menace qui a fait de l'État islamique autoproclamé un ennemi à combattre aussi bien pour les puissances occidentales que pour l'Iran et le régime de Bachar el-Assad, également menacés.

 

Qu'est-ce exactement que ce califat/État islamique? Quelles sont ses références dans l'histoire du monde islamique? Jusqu'où peut-il s’étendre? Geopolitis décrit la nature de ce nouvel acteur au coeur de la région la plus instable du globe.

 

L'invitée: Mallory Schneuwly Purdie, directrice de Pluralités et Présidente du Groupe de recherche sur l'islam en Suisse (GRIS).

La carte

 

En plus...

L'État islamique use d'une propagande ultra-violente

 

 

L’État islamique se distingue d'autres groupes terroristes par le degré d’organisation et le professionnalisme de son appareil de communication. Les djihadistes se servent de toutes les possibilités offertes par les technologies de l’information, en particulier les réseaux sociaux pour diffuser, relayer et étendre leur message. Ce dernier est souvent ultra-violent et la une double vocation de terroriser les ennemis de l’État islamique et recruter de nouveaux combattants dans le monde entier. Plus d'explications dans ce sujet de la chaîne d'information Euronews (54 sec).

 

 

C’est ainsi que l’été 2014 a été marqué par la publication de vidéos toutes plus terrifiantes les unes que les autres. Les exécutions des journalistes américains James Foley et Steven Sottloff ont fait les gros titres. En réalité, des dizaines de vidéos sont publiées sous le sceau du Al-Hayat Media Center, la branche media de l’État islamique. La vidéo ci-dessous, publiée par Le Monde.fr, montre des extraits d’un des plus violents films de propagande de l’État islamique: "Le choc des épées" (1 min 48 sec). (Attention images choquantes)

 

 

Dans un autres genre, l’État islamique produit des vidéos avec des témoignages de djihadistes comblés par leur mode de vie. Dans l’extrait ci-dessous, tiré d'une vidéo datant de juillet 2014, on rencontre Abu Abdullah Al-Habashi, un jeune britannique parti pour le djihad. Il explique ici ce que signifie pour lui de vivre sur la terre du califat. (59 sec - sous-titré français)

 

 

 

 

La contre-propagande américaine et le témoignage des ONG

 

Face à ce déchaînement de propagande, le département d’État américain a décidé de mettre en place une contre-propagande qui utilise les mêmes codes de communication. La campagne reprend les images filmées par les djihadistes de l’État islamique mais a l’objectif inverse, dissuader les recrues potentielles de partir combattre aux côtés des djihadistes. (1 min 09 sec - en anglais) (Attention images choquantes)

 

 

 

Certaines ONG relèvent également les exactions commises par l’État islamique. C’est le cas par exemple de Human Rights Watch ou Amnesty international qui, dans la vidéo ci-dessous, dénonce un nettoyage ethnique. (en anglais)

 

 

 

 

 

Mallory Schneuwly Purdie, directrice de Pluralités et Présidente du Groupe de recherche sur l’islam en Suisse (GRIS)

Mallory Schneuwly Purdie est docteure en sociologie et sciences des religions. Elle étudie l’islam et les musulman-e-s en Europe depuis plus de 15 ans et a publié diverses études sur les mobilisations des références islamiques dans les processus d’incorporation des musulman-e-s aux sociétés occidentales.

 

En 2014, elle fonde Pluralités, un bureau de formation – conseil spécialisé sur les questions de gestion des diversités religieuses, culturelles et sociales en entreprises et institutions. Pluralités s’adresse aux professionnels de l’intégration, de l’éducation, de la santé, du social, du judiciaire, de la sécurité ou des ressources humaines, ainsi qu'aux autorités communales, cantonales et fédérales.

 

Le site du Groupe de recherche sur l’islam en Suisse

 

Le site de Pluralités

 

Vu du passé

L’islam, qui est à la fois une religion, une organisation de la cité, une culture et une civilisation se confronte aujourd’hui aux conditions d’un monde globalisé. Comment ce processus qui met en jeux la tradition et la modernité dans les pays musulmans est-il engagé? Pour y répondre, il faut notamment remonter aux mouvements politiques et religieux qui ont marqué le monde musulman depuis cinquante ans, comme les tensions entre chiites et sunnites exacerbées par la Révolution iranienne et par la chute du régime de Saddam Hussein.

Approche de l’islam

"Regards sur l'islam" - Escale au Proche-Orient - 19 décembre 1962. [RTS] En décembre 1962, l'émission Escale au Proche-Orient présente un riche reportage sur les origines et les fondements religieux de l'islam. Ce document offre aujourd'hui de retrouver de belles scènes de la vie quotidienne au Moyen-Orient, où ces images ont été tournées, et où la question des différences entre sunnites et chiites se présente comme une ligne de fracture.

Reportage en 1962 au Proche-Orient sur les origines de l’islam. (RTS 17 min 19 sec) 

Renouveau de l’islam

"Renouveau de l'islam" - 27 novembre 1985. [RTS] En 1985, Georges Chehata Anawati, philosophe et chercheur dominicain égyptien, cofondateur de l’Institut dominicain d'études orientales (IDEO) du Caire, s'interroge sur la situation de l'Islam: une religion tiraillée entre régression et modernité, politique et spiritualité. Le "renouveau" signifie-t-il un retour aux sources dans un sens étroit menant à l'extrémisme, ou une nouvelle interprétation synonyme d'une ouverture aux cultures mondiales?

Rencontre avec un intellectuel égyptien qui porte un regard lucide sur les enjeux de la modernité dans l’islam.  (RTS 24 min 18 sec)

Qui était le prophète Mahomet ?

Le prophète Mahomet [RTS]Fin 1978, l'ayatollah Ruholla Khomeiny, en exil depuis 15 ans, s'apprête à retourner en Iran pour mener la Révolution islamique. L'émission Un Jour Une Heure remonte aux sources de l'islam et au prophète Mahomet. Un rappel historique essentiel pour comprendre les raisons de la scission entre les deux courants principaux de l'islam, le chiisme et le sunnisme.

Portrait historique de Mahomet et des sources de l’islam (RTS 9 min)