Façade de la Mairie de Coulomniers, Seine et Marne. [AFP]

Municipales en France: pourquoi 36'680 mairies?

L'émission du 16 mars 2014

Avec près de 37'000 mairies, la France compte presque la moitié des communes d'Europe! Cela peut paraître étonnant mais ce n'est qu'une seule des strates administratives que compte le pays. On appelle cela le "mille-feuille administratif".

Une particularité française qui consiste en une superposition de découpages du territoire en communes, cantons, département, régions, etc. Or, à chaque échelon, ses processus de décision, à chaque couche ses priorités et intérêts tant politiques que financiers. Cette complexité du système politique français a par ailleurs un coût gigantesque: quelques 240 milliards d'euros en 2012 pour l'ensemble des collectivités territoriales.

 

Pourquoi une telle complexité dans l'organisation territoriale française? A quelques jours des élections municipales 2014, Geopolitis se penche sur ce mille-feuille administratif qu'aucun président n'a su réformer en profondeur.

 

L'invité: Jacques Lévy, professeur de géographie et d'urbanisme à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Vu sur le web

 

 

Nous vivons dans un monde où les candidats à une élection se doivent d'utiliser les possibilités offerte par le monde numérique. Réseaux sociaux, sites internet, portails vidéo, tous les médias sont bons pour faire parler de soi, créer le "buzz" et, peut-être, gagner quelques voix. C'est vrai au plus haut niveau, lors de présidentielles. C'est aussi une réalité à l'échelle locale comme nous le montre cette vidéo qui compile des extraits des clips de campagne aux municipales françaises 2014, pour le meilleur et parfois pour le pire...

 

 

Pour voir d'autres clips et affiches sur les municipales 2014, rendez-vous sur le Tumblr: municipol2014

 

Jacques Lévy, professeur de géographie et d'urbanisme à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL)

Jacques Lévy (1952-) est professeur ordinaire de géographie et d’urbanisme à l’École polytechnique fédérale de Lausanne. et dirige le Laboratoire Chôros.

 

Thématiques
Ses centres d’intérêts principaux sont la théorie de l’espace des sociétés, notamment au travers de la géographie du politique, des villes et de l’urbanité, de l’Europe et de la mondialisation. Il s’intéresse à l’épistémologie et aux méthodes des sciences sociales, avec une attention particulière pour la cartographie et la modélisation. Il travaille à l’introduction des langages non-verbaux, notamment audio-visuels à tous les niveaux de la recherche. Il a réalisé en 2013 un long métrage, Urbanité/s, qui se veut un manifeste pour le film scientifique.

Fonctions et activités
Il a été chercheur au CNRS (1984-1993), professeur à l’Institut d’études politiques de Paris (1989-2007) et professeur à l’Université de Reims (1993-2004). Il est professeur invité à New York (NYU), Los Angeles (UCLA), Naples (IUO), São Paulo (USP), Mexico (Cátedra Reclus) et Sydney (Macquarie University), fellow au Wissenschaftskolleg zu Berlin (2003-2004). Il est codirecteur de la revue de sciences sociales en accès libre EspacesTemps.net. Il codirige la collection L’espace en société aux Presses polytechniques et universitaires romandes Il est conseiller scientifique de la revue Pouvoirs Locaux. Il est membre du jury du Grand Prix international de l’Urbanisme (Paris). Il collabore avec plusieurs journaux et chaines de radio en France et en Suisse.


En 2013, il a publié "Réinventer la France – Trente cartes pour une nouvelle géographie" aux éditions Fayard.
 

Voir la biographie complète sur le site de l’EPFL.

Vu du passé

Dépositaire de l’autorité publique, le maire a une place particulière dans le système politique français. Il est le premier maillon d’une chaîne administrative qui aboutit au sommet de l’État. Mais cette autorité est aujourd'hui malmenée à la fois par les dépenses liées imposées par les communautés de commune et par le déséquilibre ville-campagne. Retour sur une particularité française : les élections municipales.

A nouveau les urnes

Retour aux urnes : élections municipales du 29 avril 1945. [INA] Ce sont les premières élections municipales depuis la Libération. Le 4 mai 1945, les Français, et pour la première fois les Françaises également, se rendent aux urnes. C’est le 21 avril 1944 en effet que le gouvernement provisoire conduit par le général de Gaulle a accordé aux femmes le droit de vote et d’éligibilité. Sur ces images, des personnalités telles Jeanne Boitel, Marie Dubas et Yvonne de Gaulle déposent leur bulletin dans l'urne.

Pour ces premières élections municipales depuis la Libération, les femmes ont le droit de vote. (INA 1 min 28 sec) 

Une ouvrière juge la politique

Propos d'une jeune ouvrière sur la politique - 25 mars 1965. [INA] A l'occasion des élections municipales de 1965, l’émission "16 millions de jeunes" a souhaité donner la parole aux électeurs qui se rendent pour la première fois aux urnes. Une jeune ouvrière, qui n'a voté qu'une seule fois aux élections syndicales, avoue ne pas suivre avec intérêt la politique, encore moins la politique municipale.

Parole d’une jeune ouvrière qui se rendra pour la première fois aux urnes. (INA 0 min 52 sec) 

Le rôle du maire

Les élections municipales : le conseil municipal et le maire (1ère partie) - 10 février 1971. [INA] Reportage en 1971 lors de la campagne électorale pour les municipales à Lyon. Qu’attendent les citoyens d’un maire et de son conseil municipal ? Comme souvent en France, les avis sont partagés.

Quelles sont les attentes des citoyens ? L’exemple des municipales à Lyon, en 1971. (INA 8 min 26 sec) 

Et les immigrés ?

Reportage sur le droit de vote des immigrés en France - 19 août 1981. [INA] Faut-il donner aux immigrés le droit de vote pour les élections municipales ? Ce débat de société est lancé au début des années 1981, sous le nouveau gouvernement de Pierre Mauroy. La question est délicate, les mentalités ne sont pas prêtes à voir des immigrés prendre part au débat à la vie politique, même à l’échelon communale.

Les avis sont partagés sur la question du vote des immigrés aux municipales. (INA 1 min 57 sec) 

Demain on vote !

Reportage sur les préparatif des élections municipales - 11 mars 1989. [INA] Le 12 mars 1989, les Français votent pour les élections municipales. Les mairies mettent en place les derniers
préparatifs avant le premier tour. C’est une organisation bien rodée à l’échelle nationale.

Les élections municipales nécessitent une importante infrastructure. (INA 2 min 21 sec)