Banner site GEOPOLITIS 2016. [RTS]
Image tirée de la "Carte de la Suisse française contenant les cantons de Vaud, Fribourg, Neuchâtel et Genève", dessinée par Rodolphe Gross. Editeur: Zurich, Ch. Beyel. [RTS]

Suisse française, Suisse romande: le virage de 14-18?

L'émission du 8 décembre 2013

L'histoire remonte au tout début de la première guerre mondiale. Alors que s'enchaînent les déclarations de guerre suite à l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand à Sarajevo, la Suisse peine à conserver sa cohésion tant les tensions entre Alémaniques et Francophones s'exacerbent.

A l'époque, les régions francophones étaient désignées sous deux expressions concurrentes, Suisse française, majoritaire, et Suisse romande. Durant la guerre, ce rapport de force s'inverse au profit de Suisse romande, expression qui s'est imposée depuis lors.

 

Comment est née l'appellation de Suisse romande? Quels étaient alors les territoires concernés? Geopolitis revient sur ce moment de l'histoire suisse au coeur de la première guerre mondiale dont on célèbre en ce moment le centenaire.

 

L'invité: Georges Andrey, historien, enseignant émérite à l'Université de Fribourg, auteur de  "La Suisse romande, une histoire à nulle autre pareille".

Bonus de l'émission

La carte

Georges Andrey

Citoyen suisse né à Lausanne en 1938, Georges  Andrey, docteur ès lettres de l’Université de Fribourg (Suisse), est historien de métier. Collaborateur du Fonds national de la recherche scientifique, il travaille d’abord au Centre de recherche de politique suisse à l’Université de Berne où, dans les années 1970, il rédige en équipe l’Année politique suisse. Puis, parallèlement à un emploi de documentaliste-rédacteur au Département fédéral des affaires étrangères (ministère suisse des affaires extérieures), il enseigne l’histoire des médias et l’histoire moderne à l’Université de Fribourg (Suisse).


Aujourd'hui émérite, il mène une activité d’historien en tant que chercheur, conférencier, auteur et vulgarisateur du passé. En reconnaissance de ses travaux de haute qualité et de sa contribution au rayonnement de la francophonie dans le monde, la France lui remet en 2004 l’insigne d’officier de l’ordre des Palmes académiques. En 2009, ses amis suisses et français lui offrent un livre d’hommages intitulé Clio dans tous ses états.

 

Parmi les publications de Georges Andrey:

 

  • L’histoire de la Suisse pour les Nuls. – Ed. First, Paris, 2007. – Edition en allemand en 2009 et 2 éd. en 2 vol. en français en 2011.

 

  • La Suisse romande. Une histoire à nulle autre pareille. – Ed. du Belvédère, Fleurier/Pontarlier, 2012.

 

  • Histoire de la Suisse et des Suisses. Ouvrage collectif. – 2 éd., Lausanne, Payot, 1985. – Paru également en versions allemande et italienne.

 

  • Marc Mousson (1776-1861). Premier chancelier de la Confédération suisse. En collaboration avec Maryse Oeri von Auw. – Bière (Suisse), Ed. Cabédita, 2012.

 

  • Louis d’Affry (1743-1810). Premier landamman de la Suisse. En collaboration avec Alain-Jacques Czouz-Tornare. – Genève, Slatkine, 2003. – Paru également en version allemande.

 

Vu du passé

Un embrasement programmé par le jeu des alliances entre les puissances européennes. La Première Guerre mondiale, qui modifiera profondément la manière de conduire la guerre et dont les conséquences humaines, sociales, économiques et politiques s’étendront jusqu'à favoriser, par les conséquences du Traité de Versailles, l'accession au pouvoir de Hitler, se révèle un moment décisif dans l’histoire. Retour en archives sur trois moments de la der des der.

La Grande Guerre en images

14-18: la Grande guerre en images. [INA] Et l’Europe se transforma, durant quatre ans, en un champ de bataille. La Première Guerre mondiale fit 9 millions de morts (dont 1'315’000 soldats français) et 21 millions de blessés en 4 ans. Ce montage réunit des moments clés de cette guerre, avec notamment les taxis de la Marne, ainsi qu'une série de documents plus récents comme la visite du Général De Gaulle à Verdun ou l'interview de Lazare Ponticelli, le dernier poilu décédé en 2008.

L’entrée dans le XXe siècle est marquée par une guerre fratricide en Europe. (INA 8 min 17 sec) 

L’armistice du 11 novembre

L'armistice de 1918. [INA] C’est fini: la guerre se termine le 11 novembre 1918 par la signature de l’armistice et la défaite de l’Allemagne. Une nouvelle Europe va naître de ce conflit, avec notamment la disparition de l’empire austro-hongrois et l’émergence de l’Union soviétique. Les conséquences du Traité de Versailles sur l’Allemagne favoriseront le parti national-socialiste en Allemagne qui fera de l’humiliation de 1918 un thème de propagande efficace.

L’Europe saignée croit à une paix durable en Europe. (INA 10 min 22 sec) 

Témoignage d’un Poilu

Témoignages sur la Première Guerre mondiale. [INA] Ce document sonore recueille le témoignage d’un Poilu, ayant combattu en première ligne. L’incroyable violence des combats et la dureté de conditions de survie dans les tranchées influenceront la stratégie militaire allemande lors de la Seconde Guerre mondiale. A la guerre de position succèdera l’efficacité de la Blitzkrieg.

Soldat en première ligne, ce Poilu témoigne des conditions de survie dans les tranchées. (INA  56 min 18 sec)