Des membres du groupe jihadiste Hamza Abdualmuttalib s'entraînent près d'Alep. (photo prise le 19 juillet 2012) [AFP]

Jihadistes en Syrie: pourquoi tant d'Européens?

L'émission du 1 décembre 2013

Depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, les Européens qui ont pris le chemin de la "guerre sainte" seraient plusieurs centaines. Ils ne représentent qu'une fraction de tous les jihadistes qui se battent contre le régime de Damas -2500 à 3000- mais c'est la première fois que ce phénomène prend une telle ampleur.

La plupart sont venus de France, du Royaume-Uni, de Belgique, du Danemark ou même de Suisse et viennent grossir les rangs des salafistes qui cherchent à renverser Bachar el-Assad. Mais si leur parcours jusqu'au théâtre de guerre syrien pose de nombreuses questions, leur éventuel retour en Europe est de loin ce qui inquiète le plus les gouvernements.

 

Qui sont ces jeunes Européens qui se battent en Syrie? Comment se prépare-t-on à leur retour? Geopolitis décode les choix de ces jeunes Européens dont certains sont voués à une mort certaine.

 

L'invitée: Mallory Schneuwly Purdie, chercheuse à l'Observatoire des religions en Suisse, Université de Lausanne.

 

Le contexte

Le contexte [RTS]

Vu sur le web

 

Voici une série de reportages et documents en ligne pour en savoir plus sur le phénomène des jihadistes européens qui se battent en Syrie.

 

 

Des terroristes en devenir ?

La rédaction de On the frontline  s’est intéressée au parcours de ces jihadistes européens en Syrie. Beaucoup se sont inspirés d’al-Qaïda pour partir combattre en Syrie. Leur éventuel retour en Europe a donc de quoi inquiéter les gouvernements européens. Reportage et débat daté de septembre 2013. (12 min 08 sec)

 

 

 

Le cas de la Belgique

Proportionnellement à sa population, c’est la Belgique qui compte le plus de jihadistes partis pour la Syrie. Découvrez ce reportage de la chaîne d’information euronews qui est allé à la rencontre des familles de ces jeunes partis pour la guerre. (8 min 31 sec)

 

 

"Ô François Hollande…"

Parmi les vidéos qui circulent sur le web à propos de la Syrie, on trouve parfois les témoignages de combattants rebelles. Ici c’est un jihadiste français qui s’exprime. Il appelle les autres musulmans à prendre le chemin du jihad et demande à son président, François Hollande de se convertir à l’islam… Cette vidéo a fait le tour du web. Elle est ici publiée sur une chaîne Youtube ouvertement pro-régime syrien. (5 min 42 sec)

 

 

 

Visages de jihadistes

Dans cette vidéo publiée par Euro Asia News, on découvre les visage de plusieurs jihadistes occidentaux venus se battre en Syrie. Les sources des images n’étant pas mentionnées dans cette vidéo, impossible d’affirmer avec certitude leur origine. (3 min 49 sec)

 

 

Qui sont les salafistes ?

Beaucoup des musulmans partis en guerre en Syrie se réclament du salafisme. Un islam rigoriste dont Mohammed-Ali Adraoui, écrivain, livre ici les clés de compréhension. Une interview publiée par Oumma TV, une chaîne francophone sur l’islam et les musulmans. (13 min 59 sec)

 

 

Pourquoi la rébellion syrienne n’est-elle pas unie?

C’est la question à laquelle les infographistes du journal Le Monde ont tenté de répondre en réalisant cette vidéo qui détaille les différents groupes qui composent la rébellion syrienne. (5 min 34 sec)

 

 

Mallory Schneuwly Purdie

Mallory Schneuwly Purdie, chercheuse FNS senior à l’Institut des sciences sociales des religions contemporaines de l’Université de Lausanne et présidente du Groupe de recherche sur l’islam en Suisse (GRIS).

 

Mallory Schneuwly Purdie est docteure en sociologie et sciences des religions. Elle étudie l’islam et les musulman-e-s en Europe depuis plus de 15 ans et a publié diverses études sur les mobilisations des références islamiques dans les processus d’incorporation des musulman-e-s aux sociétés occidentales. Elle coordonne actuellement une recherche sur L’islam (in)visible en ville.

 

Elle a récemment publié un article sur le Conseil central islamique suisse dans un ouvrage collectif intitulé La Suisse des mosquées dirigé par Ch.Monnot et elle prépare la publication d’un ouvrage collectif sur les enjeux de la pluralité religieuse dans les prisons suisses en collaboration avec Irene Becci, Claude Bovay, André Kuhn, Joelle Vuille et Brigitte Knobel.

 

 

Vu du passé

Il est sans doute un des aspects de l’islam qui a connu ces dernières années le plus de publicité, et pourtant la définition du jihad, ce devoir du combat pour les musulmans, est plus subtil que les clichés véhiculés depuis l’émergence d’al-Qaïda. Au-delà des simplifications, c’est la connaissance même de l’islam qui semble faire défaut. Retour  en archives sur des présentations de cette grande religion du monde, avec notamment la contribution de trois historiens de renom des années 1970, André Miquel, Roger Arnaldez et Jacques Le Goff.

Approche de l’islam

"Regards sur l'islam" - Escale au Proche-Orient - 19 décembre 1962. [RTS]En décembre 1962, l'émission Escale au Proche-Orient présente un riche reportage sur les origines et les fondements religieux de l'islam. Ce document offre aujourd'hui de retrouver de belles scènes de la vie quotidienne au Moyen-Orient, où ces images ont été tournées, et où la question des différences entre sunnites et chiites se présente comme une ligne de fracture.

Reportage en 1962 au Proche-Orient sur les origines de l’islam. (RTS 17 min 19 sec) 

Une enquête sur l’islam en 1971 (1/2)

"L'islam (1-2)" - 12 juin 1971. [RTS Archives<br/>] Cette émission de radio diffusée en deux parties permet de retracer l'histoire de l'islam, de sa naissance en 622, date à laquelle Muḥammad quitte la Mecque pour se réfugier à Médine, à nos jours. Trois historiens de renom, André Miquel, Roger Arnaldez et Jacques Le Goff, évoquent d’abord la vie du prophète, l'essor de l'islam et la portée religieuse, philosophique et sociologique de cette religion.

Une histoire de l’islam retracée par André Miquel, Roger Arnaldez et Jacques Le Goff. (RTS 24 min 50 sec) 

L’essor d’une religion

"L'islam (2-2)" - 19 juin 1971. [RTS Archives] Cette deuxième partie de l’émission de radio "Magazine" diffusée en 1971 s'intéresse au lent déclin de l'islam à partir du XIe siècle et se pose la question de son possible renouveau: un islam renaissant, intégré dans le monde moderne. Mais y-a-t-il aujourd'hui un seul islam? La réponse de trois historiens, André Miquel, Roger Arnaldez et Jacques Le Goff.

Quel lien possible entre l’islam historique et le monde moderne. Ebauche de réponse en 1971. (RTS 20 min 58 sec) 

Renouveau de l’islam

"Renouveau de l'islam" - 27 novembre 1985. [RTS] Georges Chehata Anawati, philosophe et chercheur dominicain égyptien, cofondateur de l’Institut dominicain d'études orientales (IDEO) du Caire, s'interroge sur la situation de l'islam: une religion tiraillée entre régression et modernité, politique et spiritualité. Le "renouveau" signifie-t-il un retour aux sources dans un sens étroit menant à l'extrémisme, ou une nouvelle interprétation synonyme d'une ouverture aux cultures mondiales?

Quel renouveau pour l’islam ? Une réflexion en 1985. (RTS 24 min 18 sec) 

Avec les rebelles afghans

"Avec les rebelles afghans" - 14 février 1980. [INA] En février 1980, des journalistes de la RAI tournent ce reportage sur le voyage de déserteurs afghans vers le baloutchistan. Un document qui met en lumière à la fois les zones de tensions entre les différentes tribus afghanes, mais aussi l’obligation pour chacun, à l’heure de l’occupation soviétique, de défendre sa foi et son pays.

Au début de l’occupation soviétique en Afghanistan, le Djihad permet de réunir les résistants. (INA 11 min 45 sec)