Banner site GEOPOLITIS 2016. [RTS]
Des combattants islamistes près de Douentza au Mali en septembre 2012. [Keystone]

Sahel: que veulent les islamistes?

L'émission du 27 janvier 2013

Depuis des mois, la Communauté internationale s'inquiète de la poussée islamiste en Afrique de l'Ouest, un territoire à cheval sur plusieurs pays et très difficile à contrôler. Les différents mouvements islamistes appliquent une version extrémiste de la loi islamique et ont même tenté d'étendre leur territoire d'influence jusqu'à ce que l'armée française n'intervienne pour stopper leur avancée vers Bamako, la capitale du Mali.

Qui sont ces islamistes qui sèment la terreur dans le Sahel? Quels sont les paramètres-clé de cette menace pour l'Afrique de l’Ouest et pour l'Occident? Geopolitis décrypte les idéologies en présence et les revendications des mouvements fondamentalistes.

L'invité: Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou, professeur invité a l'Institut de Hautes Études Internationales et du Développement et Directeur du programme régional au Centre de Politique de Sécurité de Genève.

Infographies

Chronologie du conflit au Mali. [RTS] Chronologie du conflit au Mali

État des forces en présence et mouvements armés. Voir la carte

 

 

 

 

 






 

La prise d'otages en Algérie. [RTS] La prise d'otages en Algérie

Retour sur les circonstances et le bilan tragique de la prise d'otages d'In Amenas. Voir l'infographie

 

 

 

 

 






 

Les ressources du Sahel. [RTS] Les ressources du Sahel 

Zoom sur les richesses du sous-sol sahélien et de la région. Voir la carte

 

 

 

Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou, professeur invité à l'Institut de Hautes Études Internationales et du Développement et Directeur du programme régional au Centre de Politique de Sécurité de Genève

Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou est docteur en sciences politiques de l’université de New York. Il est professeur invité à l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement, où il enseigne l’histoire de la violence politique et du terrorisme ainsi que la politique contemporaine du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, et il dirige le Programme Régional du Centre de Politique de Sécurité de Genève.


Il a précédemment été le directeur associé du Programme de Politiques Humanitaires et de Recherches sur les Conflits de l’Université Harvard à Cambridge, Massachusetts, où il a fondé le Projet sur les Groupes Armés Non-Étatiques Transnationaux. Il a également été ministre des affaires étrangères de Mauritanie et directeur de recherches du Conseil International pour l’Étude des Droits de l’Homme à Genève et directeur de recherches à l’Institut Ralph Bunche sur les Nations-Unies à New York.


Il est l’auteur de Understanding Al Qaeda – Changing War and Global Politics (Pluto Press & Macmillan, 2011), Contre-Croisade – Le 11 Septembre et le Retournement du Monde (l’Harmattan, 2011), Iraq and the Second Gulf War – State-Building and Regime Security (Austin and Winfeld, 2002), Societal Transition to Democracy (Dar al Ameen Publishing, 1996) et termine actuellement la rédaction d’un essai sur les anciennes et nouvelles formes de domination mondialisées, L’Archéologie de la Soumission.


Il est également l’auteur de chapitres dans les ouvrages The Role of the Arab-Islamic World in the Rise of the West (Praeger, 2012), Violent Non-State Actors in Contemporary World Politics (Columbia University Press, 2010), Rethinking the Foreign Policies of the Global South Seeking Conceptual Frameworks (Lynne Reinner, 2003) et Governance, and Democratization in the Middle East (Avebury Press, 1998).


Il a publié de nombreux articles dans, notamment, le New York Times, le Boston Globe, l’International Herald Tribune, Le Monde, Le Monde Diplomatique, Libération, Le Figaro, Harvard Human Rights Journal, Stratégie Globale, The Washington Note et la Revue International et Stratégique.

 

Le site de l'Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement (IHEID)

Le site du Centre de Politique de Sécurité, Genève (GCSP)

 

Publications:

"L'année 2012 en Afrique du Nord et au Sahel" - Revue de l'ENA - décembre 2012 (PDF).

"The Many Faces of Al Qaeda in the Islamic Maghreb" - GCSP Policy Paper n°15 - May 2011 (PDF en anglais). 

"Contre-Croisade, le 11 septembre et le retournement du monde" - L'Harmattan. 

"Understanding Al Qaeda, Changing War and Global Politics" - Pluto Press.

 

Ce forum est fermé. Pour toutes question concernant l'émission, adressez-vous à la rédaction de Geopolitis via le formulaire de contact. Merci de votre compréhension.

Vu du passé

L’actualité de la guerre au Mali appuyée par la France, en ce mois de janvier 2013, a mis en exergue cette vaste région du Sahara sous l’influence de plusieurs pays, dont l’Algérie. Durant l’époque coloniale déjà, le Sahara était partagé entre puissances européennes. Et la décolonisation, entre 1951 et 1971, entraîna son lot de tensions, notamment au Sahara occidental.

L’indépendance du Mali

A Dakar l'indépendance du Mali. [INA] En 1960, un nouvel État est créé en Afrique: la Fédération du Mali, réunissant le Sénégal et le Soudan. Louis Jacquinot, ministre d'État, et Modibo Keita, chef du gouvernement de la Fédération du Mali, ont signé l'acte d'indépendance. Le soir même, l'assemblée fédérale malienne consacrait une séance extraordinaire au vote d'indépendance. Reportage des actualités françaises diffusées le 29 juin 1960.

La naissance du Mali, une étape-clé de la Franceafrique. (INA 1 min 19 sec)  

Les Touareg du crépuscule

Les Touaregs - RTS Docs - 15 septembre 1972. [RTS] Ce documentaire tournée en 1972 décrit les manifestations de la vie des derniers grands groupes de Touareg, encore intacts sur le territoire de la République du Niger. C'est celui du chef Mohamed ag el-Khoner qui réunit, avec ses 31 tribus, environ 2000 personnes abritées par 200 tentes en peau.  Si les Touareg ont adopté très tôt l'islam comme religion, ils l'ont aussi adapté, notamment sur la liberté laissée aux femmes, héritage de l'ancien matriarcat. Ils continuent également à pratiquer la divination.

Ils forment les derniers grands groupes de Touareg. (RTS 62 min 45 sec) 

Les attentats du FIS en Algérie

"La guerre civile" - Mise au point du 27 avril 1997.1997 constitue une des années les plus sombres en Algérie. Des éléments islamistes comme le Groupe islamiste armée (GIA) entretiennent une atmosphère de terreur en s'attaquant aussi bien à la police qu'aux civils, intellectuels, femmes non voilées et à toutes personnes ne rentrant pas dans leurs vues morales et politiques. Mise au Point réalise ce reportage dans le village de Sidi-el-Kebir où s'est constituée une milice d'auto-défense armée par le gouvernement.

Les attentats du FIS en Algérie (TSR 22min01)