Home pain

Prix des céréales et du pain: vers une nouvelle crise ?

L'émission du 15 mai 2011

La volatilité des prix des céréales menace la sécurité alimentaire des plus vulnérables. Décryptage.

 

Graphiques

Home graphiques



Indice FAO des prix des aliments


Depuis presque une année, les prix des aliments, en particulier des céréales n’ont cessé d’augmenter. Le phénomène inquiète les organisations qui oeuvrent pour contre l’insécurité alimentaire. Pour nombre d’êtres humains, manger constitue la principale dépense budgétaire. La volatilité des prix, en particulier des céréales, impacte très rapidement les populations les plus vulnérables qui du jour au lendemain n’ont plus assez d’argent pour se nourrir. Des organisations comme la FAO suivent de près les prix des aliments et créent des indices pour mieux en appréhender les fluctuations. 
Voir les graphiques


Liens utiles

> La situation alimentaire mondiale – Institutions
spécialisées

 

Organisation
des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)


Créée en 1945, la FAO a pour mandat « améliorer les
niveaux de nutrition, la productivité agricole et la qualité de vie des
populations rurales et contribuer à l’essor de l’économie mondiale ».
Découvrez les ressources mises en ligne par l’agence sur la situation
alimentaire mondiale


La situation alimentaire mondiale 


Perspectives de récolte et situation alimentaire

 


Programme
alimentaire mondial (PAM)


Le PAM est la plus grande agence humanitaire de lutte contre
la faim. Il agit à la fois dans les situations d’urgence en fournissant de la
nourriture aux populations en détresse et pour une meilleure sécurité
alimentaire à travers des programmes comme "vivres contre travail". Découvrez ici la carte de la faim 2011 établie par l'organisation.


La carte de la faim (PAM)

 


Banque mondiale


Institution spécialisée du système des Nations Unies, la
Banque mondiale a créé en 2008 un mécanisme de financement rapide afin
d'accélérer les apports d’aide aux pays qui en ont le plus besoin. Découvrez
ici le portail dédié à la crise alimentaire avec, notamment, le décompte en temps réel du nombre de personnes souffrant de la faim.


Le décompte de la faim

 


Fonds international de développement agricole (FIDA)


Institution spécialisée du système des Nations unies, elle
a alloué 200 millions de dollars pour fournir les intrants essentiels aux
agriculteurs pauvres des pays les plus touchés par la crise alimentaire afin
d'augmenter leur production.


Rapport 2011 sur la pauvreté rurale

 


> Suivre les prix des
aliments


Indice FAO des prix des aliments


Bourse des matières premières de Chicago (CME)
 



Conseil
international des céréales


Organisation spécialisée dans l’échange de céréales, elle
publie chaque mois un rapport sur le marché des céréales dont le résumé est
accessible gratuitement en ligne.


Le dernier rapport du Conseil international des céréales

 


> Initiatives pour lutter
contre la faim
 

1 billion hungry


"1 milliard de
personnes souffrent de la faim chronique et ça me révolte." C’est
l’intitulé d’une initiative de la FAO lancée le 11 mai 2010 qui invite tout un
chacun à signer une pétition mondiale. Elle est destinée à faire pression sur
les gouvernements pour "accorder la priorité absolue à l’éradication de
la faim dans le monde".



Le site 1billionhungry.org




Objectifs du
millénaire


La faim y figure en première ligne avec l'extrême
pauvreté. La déclaration fut signée en septembre 2000. En ce qui concerne la
faim, l'objectif est de la diminuer de moitié entre 1990 et 2015.


Le site des objectifs du millénaire pour le développement

 


Conférence à
Londres


Le 7 juin 2011 à Londres aura lieu une conférence intitulée :
"Turbulences sur les marchés mondiaux : demain, une plus grande
insécurité alimentaire?". Organisée par le Conseil international des
céréales, cette conférence réunira des représentants des principaux acteurs de
la filière céréalière.


Le site de la conférence


 


> La sélection d’Infosud / Tribune des droits humains
 

Laissez-nous travailler et nous nourrirons l’Afrique – 9 février 2011

Le réchauffement climatique dessèche le Burundi - 29 août 2010


 


> Livre

Le roman noir des matières premières


Le roman noir des matières premières - Jean-Pierre Boris

Jean-Pierre Boris nous entraîne sur les traces de ces matières premières, des paysans dans leurs champs aux bureaux des grands patrons en passant par les écrans des traders, pour illustrer les enjeux de la mondialisation.


Livre atlasagriculture


Atlas de l’agriculture, Comment pourra-t-on nourrir le monde en 2050 ? – Jean-Paul Charvet

Le contexte

Le contexte

Les vidéos du web

Comment expliquer l’incidence des prix des matières premières sur la sécurité alimentaire au niveau mondial ? L’exercice paraît difficile, tant les causes en sont multiples dans un système mondialisé devenu incapable de subvenir au besoin le plus élémentaire, celui de se nourrir. Le phénomène touche autant les sphère économique, politique et sociale que les contextes climatique, démographique ou énergétique. Par sa multitude, le web nous donne accès à de nombreuses ressources qui nous permettent d’appréhender le phénomène mais également ce qui est fait pour le combattre.

Abdessalam Ould Ahmed, Directeur du Bureau de Liaison de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture à Genève

Abdessalam Ould Ahmed a poursuivi des études en sciences économiques à Tunis puis à Paris avant d’être admis à l’ENA. Il débute sa carrière professionnelle en 1985 au sein du Ministère de l’économie et des finances de Mauritanie puis du Ministère du planning et de l’emploi. De 1992 à 1997, il est conseiller économique auprès du Premier Ministre. Il accède en 1997 au poste de Ministre des pêches. Une année plus tard, il est nommé Commissaire pour les droits humains et la lutte contre la pauvreté. En 2001, Abdessalam Ould Ahmed quitte le monde politique mauritanien pour devenir consultant international en matière de développement. En 2003, il rejoint la FAO en tant que Représentant de l'Organisation au Liban, puis au Togo en 2006. En 2008, il est nommé Représentant adjoint de la FAO pour le Proche-Orient et devient Directeur du Bureau de Liaison à Genève le 1er décembre 2010.
 


Le site de la FAO à Genève


 


Ce forum est fermé. Pour toutes question concernant l'émission, adressez-vous à la rédaction de Geopolitis via le formulaire de contact. Merci de votre compréhension.

Vu du passé

Derrière la loi simple de l’offre et de la demande, une réalité contrastée. Surtout quand il s’agit de produits de base des populations négociés sur les principales places boursières. Les cours mondiaux des matières premières influencent les politiques nationales. Entre spéculation et régulation, c’est la question d’un rapport de force qui est posée.

Les émeutes du pain

Vudupasse tunisie En mai 1984, quelques mois après les émeutes de la faim, "Temps présent" se rend en Tunisie, à la rencontre des plus miséreux, pour enquêter sur les raisons profondes de l'insurrection. L'augmentation du prix du pain et de la farine décidée par le gouvernement en janvier a provoqué des émeutes populaires. Ces troubles inciteront les autorités à déclarer l'état d'urgence, puis à annuler les hausses décrétées mais ce sont des revendications politiques et l'inégalité sociale qui sont aux racines de la révolte tunisienne.


En 1984, la Tunisie est  lézardée par une profonde fracture sociale. (TSR 54 min 50 sec)


Fixer un prix commun

Vudupasse pompidou Le 22 décembre 1964, une semaine après la clôture des négociations sur le prix des céréales au sein des six pays membres du Marché commun, le Premier ministre Georges Pompidou évoque l’importance d’une politique commune en Europe en matière agricole. Car la fixation des prix devrait s’étendre à d’autres matières premières indispensables aux Européens.


Fixer un prix pour les céréales : l’enjeu du Marché commun en 1964. (INA 4 min 31 sec)