Banner site GEOPOLITIS 2016. [RTS]
Home pain

Prix des céréales et du pain: vers une nouvelle crise ?

L'émission du 15 mai 2011

La volatilité des prix des céréales menace la sécurité alimentaire des plus vulnérables. Décryptage.

 

Le contexte

Le contexte

Les vidéos du web

Comment expliquer l’incidence des prix des matières premières sur la sécurité alimentaire au niveau mondial ? L’exercice paraît difficile, tant les causes en sont multiples dans un système mondialisé devenu incapable de subvenir au besoin le plus élémentaire, celui de se nourrir. Le phénomène touche autant les sphère économique, politique et sociale que les contextes climatique, démographique ou énergétique. Par sa multitude, le web nous donne accès à de nombreuses ressources qui nous permettent d’appréhender le phénomène mais également ce qui est fait pour le combattre.

Abdessalam Ould Ahmed, Directeur du Bureau de Liaison de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture à Genève

Abdessalam Ould Ahmed a poursuivi des études en sciences économiques à Tunis puis à Paris avant d’être admis à l’ENA. Il débute sa carrière professionnelle en 1985 au sein du Ministère de l’économie et des finances de Mauritanie puis du Ministère du planning et de l’emploi. De 1992 à 1997, il est conseiller économique auprès du Premier Ministre. Il accède en 1997 au poste de Ministre des pêches. Une année plus tard, il est nommé Commissaire pour les droits humains et la lutte contre la pauvreté. En 2001, Abdessalam Ould Ahmed quitte le monde politique mauritanien pour devenir consultant international en matière de développement. En 2003, il rejoint la FAO en tant que Représentant de l'Organisation au Liban, puis au Togo en 2006. En 2008, il est nommé Représentant adjoint de la FAO pour le Proche-Orient et devient Directeur du Bureau de Liaison à Genève le 1er décembre 2010.
 


Le site de la FAO à Genève


 


Ce forum est fermé. Pour toutes question concernant l'émission, adressez-vous à la rédaction de Geopolitis via le formulaire de contact. Merci de votre compréhension.

Vu du passé

Derrière la loi simple de l’offre et de la demande, une réalité contrastée. Surtout quand il s’agit de produits de base des populations négociés sur les principales places boursières. Les cours mondiaux des matières premières influencent les politiques nationales. Entre spéculation et régulation, c’est la question d’un rapport de force qui est posée.

Les émeutes du pain

Vudupasse tunisie En mai 1984, quelques mois après les émeutes de la faim, "Temps présent" se rend en Tunisie, à la rencontre des plus miséreux, pour enquêter sur les raisons profondes de l'insurrection. L'augmentation du prix du pain et de la farine décidée par le gouvernement en janvier a provoqué des émeutes populaires. Ces troubles inciteront les autorités à déclarer l'état d'urgence, puis à annuler les hausses décrétées mais ce sont des revendications politiques et l'inégalité sociale qui sont aux racines de la révolte tunisienne.


En 1984, la Tunisie est  lézardée par une profonde fracture sociale. (TSR 54 min 50 sec)


Fixer un prix commun

Vudupasse pompidou Le 22 décembre 1964, une semaine après la clôture des négociations sur le prix des céréales au sein des six pays membres du Marché commun, le Premier ministre Georges Pompidou évoque l’importance d’une politique commune en Europe en matière agricole. Car la fixation des prix devrait s’étendre à d’autres matières premières indispensables aux Européens.


Fixer un prix pour les céréales : l’enjeu du Marché commun en 1964. (INA 4 min 31 sec)