Banner abe timeline v1
Rimowa Salsa

Plus macabre, tu meurs - Valises soumises à rude épreuve !

L'émission du 23 novembre 2010

Voulez-vous connaître la date de votre mort ? Certains sites un rien macabres proposent de vous révéler la date de votre trépas. Soumises à rude épreuve en période de voyage, nos valises sont parfois bien fragiles. ABE en a testé douze et les plus chères ne sont pas les plus résistantes.

Mort sur Internet

En matière d’imagination morbide, Alain Margot ne craint personne! Depuis 13 ans, ce cinéaste de La Chaux de Fonds aménage, pour son plaisir, une Maison Hantée. La preuve d’une certaine fascination pour tout ce qui est macabre !  

Alain Margot, ciéasteAlain Margot revient sur son enfance : « Quand j’étais petit, je bégayais beaucoup. Je dirais jusqu’à l’âge de vingt ans. Donc là j’étais plus observateur. Puis je m’inventais un peu des histoires. Et je saignais du nez assez souvent. Alors je m’amusais déjà à faire des chemins de gouttes de sang, par exemple quand j’allais à ski dans la neige. Après j’ai commencé à  peindre avec mon sang. »

La date de la mort, ça ne me fait pas peur. C’est le destin. On peut se faire écraser par une voiture demain. J’y pense parce que j’ai pas mal de proches qui sont mort. Et j’avais demandé à mon grand-père d’essayer de me faire un signe une fois qu’il serait dans l’au-delà. »

Alain Margot  est un candidat idéal pour tester un bien curieux service Vous avez peut-être déjà vu cette pub sur Internet, au détour d’un site romand d’information…On vous propose un test pour connaître la date de votre mort. 

Ce test, c’est aussi sur un site Internet qu’on le trouve… « Clique ici pour connaître la date de ta mort… »

Première étape, on répond à 30 questions, certaines sérieuses : quel âge avez-vous, fumez-vous, buvez-vous, êtes-vous malade, etc et d’autres franchement  loufoques. Après l’avoir complété le questionnaire, on passe sur le téléphone portable. Vous recevrez par  SMS un code qui va vous permettre de connaître la date de votre trépas. Prix du service : 9 francs 80 ! Alain Margot attend le verdict : Il semble satisfait de la date, le lundi 18 juillet 2055.

On peut en sourire, mais la date de sa propre mort peut vite devenir un enjeu sérieux. Marcel Hofer a une double formation de théologien et de psychologue,  il s’occupe de jeunes toxicomanes et accompagne des personnes en fin de vie. Aujourd’hui, il n’a aucune envie de connaître la date de sa mort. Mais à une autre période c’était tout différent…

« J’ai eu tout dernièrement un diagnostic qui semblait être posé. J’ai eu une suspicion d’avoir un cancer. Et des examens ont été faits. Et le temps d’attente entre le moment où j’ai reçu cette mauvaise nouvelle où il y avait une tache sur un scanner et le moment où j’ai appris qu’elle était bénigne, ce temps là je me suis demandé combien de temps il me reste à vivre. C’est angoissant. Et cette angoisse de mort était concrète. C’est là que je me suis dit, si j’avais rencontré une personne qui m’aurait dit « je connais l’heure de votre mort » je ne sais pas comment j’aurais réagi. » Vous m’auriez présenté ce test au moment où j’étais dans cette incertitude et cette angoisse, peut-être j’aurais eu plus de frissons que maintenant. »

Superstition, voyance, prédiction en tout genre, l’homme a de tout temps cherché à connaître son avenir. Quel crédit peut-on donner à un site qui, en 30 questions, prétend deviner le jour de votre mort. Murielle Bochuz est médecin et professeur au Chuv. Sa spécialité : la médecine  prédictive, celle qui essaie de prédire l’irruption d’une maladie avant qu’elle ne survienne… 

Murielle Bochud, médecin, professeur au ChuvMurielle Bochud, médecin, professeur au Chuv : « Ca m’a fait sourire en voyant ce site car nous avons déjà beaucoup de mal à prédire qui va développer ou non telle ou telle maladie. C’est encore plus difficile de savoir à quel moment une personne va développer une maladie. Et malgré les progrès au niveau de la génomique et de la biologie moléculaire, notre capacité à prédire les événements au niveau de la santé est très faible. » S’agissant de la mort, ce médecin avoue que « le niveau de nos connaissances n’est absolument pas suffisant pour fournir une information précise. » Et doute que cela sera possible.

Qui sont les créateurs du site? Qui a eu cette drôle d’idée de facturer 9 francs 80 la date de la mort ? Derrière le site, on trouve Mobiteam, une société zurichoise, spécialisée dans le divertissement sur  Internet et téléphone portable. Concours, sondages, quizz en tous genres,  rencontres par sms,  chat par sms,  tout ce qui peut rapporter de l’argent à travers un ordinateur ou un téléphone.

Les concepteurs du site prédisant la mort ne sont pourtant pas à Zurich, mais à Cracovie. Ils  travaillent pour la branche  polonaise de Mobiteam. Nous les avons bien évidemment contactés. Ils n’ont pas souhaité apparaître devant notre caméra,  mais ils ont accepté de répondre par écrit et en anglais à nos questions. Pourquoi ont-ils créé le site ? Parce qu’il a l’avantage d’être choquant, et qu’il est donc susceptible d’attirer un vaste public, il permet aussi de sensibiliser les utilisateurs aux questions de santé.  Avant d’avouer franchement que les créateurs n’ont consulté aucun médecin ou scientifique pour construire leur questionnaire puisque, disent-ils, même avec leur aide le test ne peut en aucun cas donner un résultat crédible.

Pas crédible, donc mais bel et bien facturé 9 francs 80. Ce qui énerve au plus point l’avocat valaisan Sébastien Fanti, spécialiste du droit d’Internet… « Si vous payez un montant de ce type, vous pouvez vous attendre à quelque chose qui ne soit pas totalement aléatoire et imaginaire. Mais quelque chose de sérieux. Et une prestation de ce type ne devrait pas être rémunérer. Mais s’il y a des gens qui veulent payer pour ça, libre à eux. » Quid du contrat ? « Il y a plusieurs limitations à la liberté contractuelle. Dont l’impossibilité. C’est quelque chose d’impossible de déterminer l’heure de ma mort. C’est comme on l’a dit ; aléatoire. Et le deuxième élément, c’est la contrariété aux mœurs. On peut penser que c’est choquant de calculer la date et l’heure de leur mort pour certaines personnes, donc le contrat pourrait être nul. » Sébastien Fanti fait toutefois remarquer que d’engager une procédure pour 9fr.80 serait exorbitant.

Pour Mobiteam, par contre, le jeu en vaut largement la chandelle. D’après nos calculs, le site reçoit plus de 150'000 visites par année. Même si seul 10 ou même 5% des visiteurs vont jusqu’au bout et paient le service, ça laisse une bien jolie somme. Et les concepteurs ont pensé à tout : ils ont mis au point une version du site pour la France, la date de sa mort ne coûte que 3 euros, un peu moins de 4 francs 50.  Et Pour les Allemands, c’est encore plus avantageux, la facture n’est que d’un euro 99. Conclusion : même à l’heure du trépas, la Suisse reste un regrettable îlot de cherté.

Le bar GigerGruyères, son Château, son paysage imprenable et son célèbre bar Giger.  Ici aussi, la  déco est macabre à souhait. Le lieu idéal pour proposer à quelques consommateurs intrépides de découvrir la date de peur propre mort…

Ca a beau n’être qu’un jeu, au moment du verdict, les sourires se figent. et la tension est palpable.

Auguste Murith semble satisfait de la date affichée par le site. Il y a en effet quelques belles années avant 2056. Pourtant, Monsieur Murith a d’autres motifs de préoccupation à propos de ce site. Sa fille de treize ans est allée sur ce site. Elle s’intéresse à tout ce qui est catastrophe. Elle est allée voir le film 2012. Tout est fini en 2012 pour elle. Monsieur Murith est inquiet et considère que ces sites ne sont pas pour les enfants.

Enfants, adultes malades ou en situation difficile, adolescents en crise, le site Internet est accessible à tous, même aux plus fragiles…Nous sommes à Lausanne, dans les locaux de l’Association Telme. Ici, des psychologues assurent 600 consultations par an d’adolescents en difficulté ou de parents désemparés. Il y a aussi la permanence téléphonique du 147 de Pro Juventute.  On répond enfin aux messages de détresse que  les jeunes envoient via le site Internet. Comme cette jeune fille d’une vingtaine d’année, complètement dépendante de son ordinateur, même à 2 heures du matin. Elle ne fait que ça, dit-elle. Accro d’Internet, elle ne se sent même plus exister, elle est instable, terriblement instable.

Nathalie Glatz, Psychologue, psychothérapeute : «  Elle était totalement décalée de sa vie réelle. Elle s’en était oubliée. Elle était devenue objet d’Internet. Elle avait des angoisses suicidaires. Elle était totalement désociabilisée. » Un tel site aurait pu avoir des effets perturbant sur elle. « J’imagine qu’à une phase la plus critique de sa vie, où elle avait des angoisses suicidaires et où sa vie n’avait plus de sens, j’imagine que de trouver un site comme ça peut-être assez perturbant. Et cela pourrait favoriser un passage à l’acte si elle est dans une période vulnérable. »

Sébastien Fanti, avocatUne action en justice ne serait pas impossible dans le cas de tentatives de suicides ou de dépression grave. Selon Sébastien Fanti : « Les proches seraient t en droit d’attaquer le site. Il faudrait prouver un lien de causalité entre la tentative de suicide et le fait d’avoir consulté le site.  Ce n’est pas facile, mais ce serait possible.»

Le risque est bien réel, et les concepteurs du site en sont bien conscients. La preuve, cet avertissement qui interdit l’accès aux mineurs, aux plus de 70 ans, aux femmes enceintes, et aux personnes hyper sensibles, avec une imagination maladive. 

Avant de préciser que le site n’est pas responsable des conséquences psychologiques ou physiques qui pourraient survenir chez certains usagers… pour Sébastien Fanti, cette mise en garde ne protège pas totalement le site : « Il ne suffit pas de mettre dans vos conditions générales que ce site est déconseillé pour les personnes suivantes pour qu’ensuite vous ne soyez pas tenu pour responsable. Si quelque chose devait arriver, vous seriez probablement ennuyé. On viendrait vous demander des comptes si une de ces personnes avait pu accéder au site. »

Au fait, nos informaticiens polonais de Mobiteam sont-ils les seuls à avoir eu cette idée morbide ? Depuis des années, Stéphane Koch observe l’évolution d’Internet. Pour lui, ce genre de site, ce n’est vraiment pas nouveau. 

Selon Stéphane Koch, ce phénomène existe « depuis la fin des années 90. Les premiers sites sont apparus avec deathclock.com par exemple, pour offrire ce genre de service. Il existe plusieurs dizaines de site similaires. »

Et si on comparait ces sites entre eux ? Retour dans notre maison Hantée de la Chaux de fonds pour le test comparatif le plus macabre de l’histoire d’A bon entendeur. Heureusement, vous allez le voir, les résultats sont à mourir…de rire !  J’ai donc sélectionné 6 sites parmi les plus connus. On commence par le site de Mobiteam. D’après lui, ma mort est fixée en 2063. J’aurai 102 ans,  Le seul site payant du lot est aussi le plus optimiste !  

2e site analysé, le jour de votre mort. Appréciez le squelette, d’un bon goût très sûr. Cette fois, je ne meurs plus qu’en 2049. J’ai perdu 14 ans. Mais au moins c’est précis : à la seconde près.

Et on passe à find your fate, ici c’est le questionnaire qui est délicieusement surréaliste, combien de fois vous brossez-vous les dents ? Combien de temps passez-vous au Soleil, etc… Verdict : le 7 novembre 2038, à 77 ans. De plus en plus pessimiste.

Et que dire de DeathDate, qui fixe ma mort en juin 2030 ? Demain ou presque, quoi ! Très, très pessimiste !

Même résultat. A trois mois près, sur le site Deathtimer : 2030, à 69 ans.

Et enfin, le dernier site testé, Deathdate. Là c’est simple, mon décès est fixé au 5 mars 2018, dans même pas huit ans.… Raffinement cruel, le tic tac des secondes qui passent, et le décompte qui défile… Carrément sadique !

Heureusement, on peut se rassurer en consultant la page consacrée à quelques célébrités.  D’après Deathdate Michael Jackson est encore vivant pour un bon quart de siècle…. Alors que le malheureux Bruce Willis, lui, devrait déjà être mort depuis 5 ans ! Ce qui en dit long sur la crédibilité de toutes ces dates…

Bernard Crettaz, sociologueBusiness juteux pour les uns, jeu innocent pour d’autres ou carrément foutaise, la mort sur Internet se décline à toutes les sauces. Depuis plus de 10 ans, le sociologue valaisan Bernard Crettaz réfléchit et travaille sur la mort. Et c’est dans l’impressionnant ossuaire de l’Eglise de Loèche que nous allons lui laisser le mot… de la fin !  « Ce qui nous fait goûter à la vie, à l’être que nous sommes, c’est justement ce défi de ne pas savoir la mort. Ca peut-être très dangereux [d’essayer de connaître la date de sa mort]. Ca veut dire que pour des tas de personnes, Jouer avec ce site Internet, et savoir que l’on mourra à telle date, peut rester un jeu. Mais en même temps, dans l’inconscient de beaucoup personnes ça peu les amener lentement, inconsciemment, à une destruction intérieure. Faut pas oublier qu’à l’intérieur de nous, il y a toute une série d’aspects morbides, auto destructeurs. Qui vous dit que vous êtes assez fort et assez puissant pour que ce jeu n’alimente pas en vous les tendances qui nous habitent tous, les plus morbides. Et les tendances d’autodestruction. Et le plus souvent nous sommes inconscients devant ça. »

Attention donc à ces pages web qui ne sont pas si anodines que l’on croit. Ames sensibles et personnes fragiles s’abstenir ! Bon nombre de ces sites exploitent la curiosité morbide des Internautes uniquement par intérêt commercial. Dit plus simplement : vous avez reçu la date de votre mort et après, vous êtes arrosés de sites de rencontres, de chats  payants. Attention donc à ces pages web qui ne sont pas si anodines que l’on croit.

Les valises: le test

Les valises: le test 

Les valises à roulettes se déclinent dans tous les goûts et surtout tous les prix. Pour vous aider à choisir la valise la plus robuste, nous en avonjs fait tester douze. Et les meilleures ne sont pas toujours le splus chères.

Qui veut aller loin ménage sa monture, bien sûr...mais aussi ses bagages… Tirés, soulevés, portés à dos d'homme ou d'animal, d'un continent à l'autre et au fil des siècles, l'homme a toujours rivalisé d'astuce et d'imagination pour transporter ses bagages le plus confortablement possible.

Aujourd'hui, dans nos sociétés trépidantes et mondialisées, place au règne universel de la valise. Ballottée dans la soute, balancée sur les chariots, lancées à pleine vitesse dans le labyrinthe des tapis roulants, à l’aéroport de Cointrin une valise peut parcourir jusqu’à 3 kilomètres ! Quelles sont celles qui supportent le mieux ce traitement de choc?  12 valises de modèle courant ont été analysées. Leur prix : entre 80 et 570 francs!

Valises en toile ou à coque rigide, le laboratoire TUV de Nürembreg les a soumises à des tests sans concession: test des roulettes, test de la fermeture éclair, test de la chute, enfin, le test de solidité des poignées. 

Des tests conformes aux normes internationales en la matière.

Gerd Engelhardt, directeur du laboratoire TUV:

“ Les tests ont montré que du point de vue de la stabilité, il n'y a pas de différence entre valises en tissu et en coque rigide. Par contre, ces deux types de valises ont eu des bons et des mauvais réultats. On ne peut donc pas dire lequel est meilleur. »

De nombreux modèles ont subi des dommages pendant les tests.

Gerd Engelhardt:

"Ici, la coque s'est déchirée. La, ce sont les roulettes qui sont complètement abîmées. Elles sont devenues inutilisables. C'est une des valises qui a obtenu le plus mauvais résultat.

Maddison IslandMaddison Island de Manor
69 francs
Sa note globale, la moyenne obtenue à chacun des différents tests, n’est que de 1,5 sur 6. C’est la plus mauvaise.

Voici la machine qui teste les poignées. Les valises sont soulevées 100 fois par une poignée électronique. Deux modèles ont échoué à ce test:

Gerd Engelhardt:

"Ici, la poignée télescopique s'est détachée. En plus, les parties latérales, qui ont été soulevées 5000 fois, n'ont pas résisté. "

Unique TrolleyUnique de la Coop.
Valise jugée insatisfaisante
Principaux problèmes : une mauvaise poignée et des roulettes défectueuses. Note globale: 2,9 sur 6

Pack easy Unico DiamantInsatisfaisant aussi, ce modèle "pack Easy". Ici aussi, des faiblesses au niveau de la poignée et des roulettes. La Note globale est un tout petit peu meilleure : 3,2 sur 6

Voici le test des roulettes : les valises doivent parcourir un trajet de 10 kilomètres sur un tapis roulant en franchissant des bosses et des obstacles.

Gerd Engelhardt :

« La valise Pack Easy a obtenu un mauvais résultat lors du test des roulettes. L'intérieur des roulettes s'est usé au bout de 10 kilomètres seulement. avec ça, vous ne pouvez même plus faire rouler votre valise correctement jusqu'à l'aéroport. »

Principal défi, pour les valises, le redoutable test de la chute.

Le directeur du Laboratoire fait tomber les valises d'une hauteur de 1 mètre et sous toutes les coutures.

Titan ArizonaLe modèle Titan Arizona de Migros a échoué à ce test: une couture s'est déchirée et une roulette s'est carrément brisée. Note globale : 3,5 sur 6. 

Pack easy Unico DiamantDes dommages aussi après le test de la chute pour le modèle Pack Easy Unico Diamant à 299 francs. Deux des quatre roulettes se sont brisées. Et une note globale de 3,7 sur 6

UccelliInsatisfaisant également, le modèle Ucelli de Globus, dont la coque s'est brisée lors de la chute. Note globale : 3,7 également.

Samsonite AerisLe modèle Aeris de Samsonite, par contre, peut être qualifié de satisfaisant. Lors du test de la chute, une serrure s'est endommagée, mais la valise peut tout de même être utilisée. Note globale : 4,1 sur 6.

La plupart des valises de notre panel sont munies de fermetures éclair. Leur endurance et leur solidité ont été testées. L'ensemble des modèles s'en est bien sorti.

Samsonite CosmoliteL’Evaluation globale est bonne pour la valise Cosmolite de Samsonite. Fabriquée en matière synthétique particulièrement légère. A 570 francs, c'est la valise la plus chère du lot.  Note globale : 5,2 sur 6. A noter, tout de même, un défaut d'utilisation  surprenant:

Gerd Engelhardt

"Samsonite est une marque connue et , cela nous a surpris de constater certaines faiblesses. Par exemple, cette valise ne tient pas debout quand on la pose sur le côté.

Samsonite B LiteEvlauation bonne également pour la Samsonite B-Lite. Note globale: 5,3 sur 6

Rimowa SalsaEvaluation très bonne pour le modèle Rimowa Salsa.  Une note globale de 5,5 sur 6, et aucun dommage constaté sur la 2e valise la plus chère du test.

Titan Xenon Plus"Très bonne"  aussi la Titan Xénon, achetée à la Migros. Note globale, 5,5 sur 6

Titan MerikEt c’est "très bon" aussi, 5,5 sur 6 pour la Titan Merik en polyester, également de la Migros. A 79, 90 , c'est la valise la moins chère du panel!

 

Gerd Engelhardt

"Les marques renommées et les valises chères ont logiquement obtenu de meilleurs résultats que les autres, à l'exception notable de la marque Titan, de Migros. La marque n'est ni très réputée ni très chère, mais ses valises s'en sont très bien sorties, aussi bien dans la version en toile que celle en coque rigide »

Passons à une situation pratique. Vous rentrez de voyage, et en récupérant votre valise à l'aéroport de Cointrin, vous constatez qu'elle a subi des dommages pendant le voyage. En Suisse romande, c'est la maison Buzzano qui traite ce genre de cas.  Concrètement, que faut-il faire? Emmanuel Aguerra, Buzzano Genève : « Quand vous récupérez votre valise sur le tapis faut toujours l’inspectée. Si vous voyez un problème, il faut vous rendre au litige-bagages, pour faire un rapport. Une fois que vous avez ce papier, vous venez nous voir. On inspecte la valise. Si on peut la réparer, on répare. Si il faut faire un échange, on échange,. Ce sont les compagnies aériennes qui paient la facture. »

Buzzano travaille avec toutes les grandes compagnies présentes à Cointrin... ou presque! En cas de souci avec des bagages dans un volo, avec Easyjet, la maison fait le nécessaire, mais le client doit s’acquitter des frais et faire un dossier qu’il enverra à la compagnie en Angleterre.

Si vous achetez une valise dans un grand magasin, sachez que Migros et Coop, par exemple, ont leurs propres ateliers de réparation en Suisse alémanique.  Idem chez Manor, qui répare les valises de sa propre marque,  et celles des grandes marques internationales. Exemple: Samsonite. Stefan Bolét, Manor Genève : «  la garantie sur ces modèles est de dix ans. Il y a un centre Samsonite qui les répart, à Bâle. Cela prend environ dix jours. La garantie est Worldwide, donc valable dans le monde entier. En cas d’urgence, si par exemple une pouignée casse, ou une roue, on peut réparer la valise ici, dans le magasin. Cela est valable pour les petites réparations. »

Vous pouvez apporter votre valise endommagée chez un cordonnier traditionnel.  Mais attention, ils ne sont pas légion à proposer ce service. A Genève, Monsieur Betto est l'un des rares réparateurs de valise en Suisse romande. Combien ça coûte, une  réparation? Jean-Piere Betto évalue les prix de réparation à « 60 fr. pour une pouignée télescopique, pour une serrure, cela démarre autour des 25 fr., enfin une roure démarre aussi vers les 25 – 30fr. Cela vaut donc la peine de les réparer. »

Il est parfois avantageux de faire réparer sa valise. Toutefois, idéalement, elle devrait être assez solide pour résister aux aléas d’un voyage. Deux fabriquants ont réagi à notre test. Manor nous a affirmé que les roulettes et poignées seront améliorées et les contrôles renforcés sur les coques de la Madison Island. COOP. Pour sa part, cherche des solutions avec le fabricants de la valise Unique, dont la poignée a obtenu un mauvais résultat ainsi que ses roulettes.

La semaine prochaine

A Bon Entendeur a trouvé un agent conservateur douteux dans le saumon. Des résidus de ce produit, très utilisé dans la nourriture pour animaux,  se retrouve jusque dans nos assiettes. E-book : pourquoi le marché du livre numérique a-t-il tant de peine à de développer dans les pays francophones ? ABE a enquêté dans la jungle de l’édition.

Bonus de l'émission

La mort sur Internet

La mort sur Internet

Les valises: le test

Soumises à rude épreuve en période de voyage, nos valises sont parfois bien fragiles. ABE en a testé douze et les plus chères ne sont pas les plus résistantes.

Les valises à roulettes se déclinent dans tous les goûts et surtout tous les prix. Pour vous aider à choisir la valise la plus robuste, nous en avonjs fait tester douze. Et les meilleures ne sont pas toujours le splus chères.


Qui veut aller loin ménage sa monture, bien sûr...mais aussi ses bagages… Tirés, soulevés, portés à dos d'homme ou d'animal, d'un continent à l'autre et au fil des siècles, l'homme a toujours rivalisé d'astuce et d'imagination pour transporter ses bagages le plus confortablement possible.


Aujourd'hui, dans nos sociétés trépidantes et mondialisées, place au règne universel de la valise. Ballottée dans la soute, balancée sur les chariots, lancées à pleine vitesse dans le labyrinthe des tapis roulants, à l’aéroport de Cointrin une valise peut parcourir jusqu’à 3 kilomètres ! Quelles sont celles qui supportent le mieux ce traitement de choc?  12 valises de modèle courant ont été analysées. Leur prix : entre 80 et 570 francs!


Valises en toile ou à coque rigide, le laboratoire TUV de Nürembreg les a soumises à des tests sans concession: test des roulettes, test de la fermeture éclair, test de la chute, enfin, le test de solidité des poignées. 


Des tests conformes aux normes internationales en la matière.


Gerd Engelhardt, directeur du laboratoire TUV: “ Les tests ont montré que du point de vue de la stabilité, il n'y a pas de différence entre valises en tissu et en coque rigide. Par contre, ces deux types de valises ont eu des bons et des mauvais réultats. On ne peut donc pas dire lequel est meilleur. »


De nombreux modèles ont subi des dommages pendant les tests.


Gerd Engelhardt:"Ici, la coque s'est déchirée. La, ce sont les roulettes qui sont complètement abîmées. Elles sont devenues inutilisables. C'est une des valises qui a obtenu le plus mauvais résultat.


Maddison IslandMaddison Island de Manor
69 francs
Sa note globale, la moyenne obtenue à chacun des différents tests, n’est que de 1,5 sur 6. C’est la plus mauvaise.


Voici la machine qui teste les poignées. Les valises sont soulevées 100 fois par une poignée électronique. Deux modèles ont échoué à ce test:


Gerd Engelhardt:"Ici, la poignée télescopique s'est détachée. En plus, les parties latérales, qui ont été soulevées 5000 fois, n'ont pas résisté. "


Unique TrolleyUnique de la Coop.
Valise jugée insatisfaisante
Principaux problèmes : une mauvaise poignée et des roulettes défectueuses. Note globale: 2,9 sur 6


Pack easy Unico DiamantInsatisfaisant aussi, ce modèle "pack Easy". Ici aussi, des faiblesses au niveau de la poignée et des roulettes. La Note globale est un tout petit peu meilleure : 3,2 sur 6


Voici le test des roulettes : les valises doivent parcourir un trajet de 10 kilomètres sur un tapis roulant en franchissant des bosses et des obstacles.


Gerd Engelhardt : « La valise Pack Easy a obtenu un mauvais résultat lors du test des roulettes. L'intérieur des roulettes s'est usé au bout de 10 kilomètres seulement. avec ça, vous ne pouvez même plus faire rouler votre valise correctement jusqu'à l'aéroport. »


Principal défi, pour les valises, le redoutable test de la chute.


Le directeur du Laboratoire fait tomber les valises d'une hauteur de 1 mètre et sous toutes les coutures.


Titan ArizonaLe modèle Titan Arizona de Migros a échoué à ce test: une couture s'est déchirée et une roulette s'est carrément brisée. Note globale : 3,5 sur 6. 


Pack easy Unico DiamantDes dommages aussi après le test de la chute pour le modèle Pack Easy Unico Diamant à 299 francs. Deux des quatre roulettes se sont brisées. Et une note globale de 3,7 sur 6


UccelliInsatisfaisant également, le modèle Ucelli de Globus, dont la coque s'est brisée lors de la chute. Note globale : 3,7 également.


Samsonite AerisLe modèle Aeris de Samsonite, par contre, peut être qualifié de satisfaisant. Lors du test de la chute, une serrure s'est endommagée, mais la valise peut tout de même être utilisée. Note globale : 4,1 sur 6.


La plupart des valises de notre panel sont munies de fermetures éclair. Leur endurance et leur solidité ont été testées. L'ensemble des modèles s'en est bien sorti.


Samsonite CosmoliteL’Evaluation globale est bonne pour la valise Cosmolite de Samsonite. Fabriquée en matière synthétique particulièrement légère. A 570 francs, c'est la valise la plus chère du lot.  Note globale : 5,2 sur 6. A noter, tout de même, un défaut d'utilisation  surprenant:


Gerd Engelhardt


"Samsonite est une marque connue et , cela nous a surpris de constater certaines faiblesses. Par exemple, cette valise ne tient pas debout quand on la pose sur le côté.


Samsonite B LiteEvlauation bonne également pour la Samsonite B-Lite. Note globale: 5,3 sur 6


Rimowa SalsaEvaluation très bonne pour le modèle Rimowa Salsa.  Une note globale de 5,5 sur 6, et aucun dommage constaté sur la 2e valise la plus chère du test.


Titan Xenon Plus"Très bonne"  aussi la Titan Xénon, achetée à la Migros. Note globale, 5,5 sur 6


Titan MerikEt c’est "très bon" aussi, 5,5 sur 6 pour la Titan Merik en polyester, également de la Migros. A 79, 90 , c'est la valise la moins chère du panel!


Gerd Engelhardt: "Les marques renommées et les valises chères ont logiquement obtenu de meilleurs résultats que les autres, à l'exception notable de la marque Titan, de Migros. La marque n'est ni très réputée ni très chère, mais ses valises s'en sont très bien sorties, aussi bien dans la version en toile que celle en coque rigide »


Passons à une situation pratique. Vous rentrez de voyage, et en récupérant votre valise à l'aéroport de Cointrin, vous constatez qu'elle a subi des dommages pendant le voyage. En Suisse romande, c'est la maison Buzzano qui traite ce genre de cas.  Concrètement, que faut-il faire? Emmanuel Aguerra, Buzzano Genève : « Quand vous récupérez votre valise sur le tapis faut toujours l’inspectée. Si vous voyez un problème, il faut vous rendre au litige-bagages, pour faire un rapport. Une fois que vous avez ce papier, vous venez nous voir. On inspecte la valise. Si on peut la réparer, on répare. Si il faut faire un échange, on échange,. Ce sont les compagnies aériennes qui paient la facture. »


Buzzano travaille avec toutes les grandes compagnies présentes à Cointrin... ou presque! En cas de souci avec des bagages dans un volo, avec Easyjet, la maison fait le nécessaire, mais le client doit s’acquitter des frais et faire un dossier qu’il enverra à la compagnie en Angleterre.


Si vous achetez une valise dans un grand magasin, sachez que Migros et Coop, par exemple, ont leurs propres ateliers de réparation en Suisse alémanique.  Idem chez Manor, qui répare les valises de sa propre marque,  et celles des grandes marques internationales. Exemple: Samsonite. Stefan Bolét, Manor Genève : «  la garantie sur ces modèles est de dix ans. Il y a un centre Samsonite qui les répart, à Bâle. Cela prend environ dix jours. La garantie est Worldwide, donc valable dans le monde entier. En cas d’urgence, si par exemple une pouignée casse, ou une roue, on peut réparer la valise ici, dans le magasin. Cela est valable pour les petites réparations. »


Vous pouvez apporter votre valise endommagée chez un cordonnier traditionnel.  Mais attention, ils ne sont pas légion à proposer ce service. A Genève, Monsieur Betto est l'un des rares réparateurs de valise en Suisse romande. Combien ça coûte, une  réparation? Jean-Piere Betto évalue les prix de réparation à « 60 fr. pour une pouignée télescopique, pour une serrure, cela démarre autour des 25 fr., enfin une roure démarre aussi vers les 25 – 30fr. Cela vaut donc la peine de les réparer. »


Il est parfois avantageux de faire réparer sa valise. Toutefois, idéalement, elle devrait être assez solide pour résister aux aléas d’un voyage. Deux fabriquants ont réagi à notre test. Manor nous a affirmé que les roulettes et poignées seront améliorées et les contrôles renforcés sur les coques de la Madison Island. COOP. Pour sa part, cherche des solutions avec le fabricants de la valise Unique, dont la poignée a obtenu un mauvais résultat ainsi que ses roulettes.


La semaine prochaine

La semaine prochaine