Meubles de jardin en teck: le prix du gâchis - Test des écrans plats

L'émission du 17 juin 2003
Il y a chez nous des arbres méconnus qui font d'excellents bois pour meubles d'extérieur. [SRI]


Deux bonnes nouvelles: on n'est pas obligé de renoncer au bois tropical pour des raisons éthiques, mais, surtout, il existe des alternatives très intéressantes, car il y a chez nous des arbres méconnus qui font d'excellents bois pour meubles d'extérieur. Le bois tropical le plus connu et le plus recherché, c'est le précieux teck. Sa réputation, il l'a fondée sur son utilisation dans le domaine naval…




Les qualités du teck sont connues depuis longtemps. Originaire d'Inde et de Birmanie, ce bois exotique a tout de suite été repéré par les colons européens qui ont compris très vite le parti qu'ils pouvaient en tirer. Dès le 16ème siècle, la Hollande l'introduit artificiellement en Indonésie pour le cultiver. Le teck est un bois très résistant, idéal pour la construction des bateaux.


ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

Aujourd'hui encore, sur les chantiers navals, on utilise régulièrement le teck qui, à en croire les spécialistes, est doté de mille vertus.




Oscar Hägler, constructeur de bateaux à Pully, nous en parle: "Pour nous, c'est un bois extraordinaire. Il est imputrescible et facile à travailler. C'est un bois qui est beau, doux au toucher. C'est vraiment un bois miraculeux. Le gros avantage de ce bois, c'est qu'il a besoin de peu d'entretien. Vous pouvez le laisser dehors, il ne va pas pourrir même sans verni. Je ne suis pas partisan des huiles pour teck. Sans, il grisaille un peu, mais il suffit de le brosser avec de l'eau salée et il redevient superbe."




Superbe, mais aussi très cher. Un mètre cube de teck revient à environ 7000 francs. A titre de comparaison, le chêne massif coûte trois fois moins cher.




Alors, évidemment, quand on manipule un bois pareil, on prend toutes sortes de précautions. Un peu comme s'il s'agissait d'un métal précieux.




La composition oléagineuse du teck a aussi favorisé son utilisation pour la construction des bateaux, mais aussi dans le mobilier de jardin, voire même pour des parquets extérieurs.




Pourtant, il suffit d'aller se promener dans nos forêts de plaine pour trouver ce que certains nomment le teck du pays ou le teck du pauvre. Cet arbre élancé est un robinier. On le connaît également sous le nom de faux acacia. Il pousse un peu partout, mais est très peu exploité. Depuis des générations, les paysans en font des piquets de clôture, car ce bois résiste très bien aux intempéries. Son bois est jaune et, dans un chantier naval, il sert à la confection de pièces plus courtes, jusqu'à deux mètres, car il est un peu moins régulier que le teck.




Certains, comme Oscar Hägler, pensent qu'il serait moins dommageable, pour les meubles de jardins, d'utiliser du robinier plutôt que du teck.


ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

Aujourd'hui, on ne peut plus ignorer les conséquences écologiques dramatiques qui découlent de la surexploitation du bois tropical, ni, surtout, les conséquences sociales et le traitement inhumain subit par les travailleurs dans certaines régions du globe. Toutes les deux secondes, l'équivalent d'un stade de football est décimé dans la forêt tropicale. A l'inverse, en Suisse, on n'exploite même pas la moitié de la quantité de bois qui permettrait de rester dans les critères d'une gestion durable. En bref, les ressources des forêts tropicales se raréfient pendant que les nôtres augmentent. L'exemple le plus navrant est celui de l'exploitation du teck en Asie.




L'engouement de ces dernières années pour les bois exotiques et, en particulier, pour le teck, s'est traduit par une très forte pression sur les forêts tropicales.




De toutes les espèces, le teck est l'essence la plus prisée. Son exploitation a donné lieu à la quasi-disparition des forêts du Laos, mais également de Thaïlande, pays qui a décrété un moratoire pour sauver ce qui peut encore l'être.




Au nombre des critères à respecter pour une gestion durable de la forêt, il y a le nécessaire équilibre entre l'exploitation et le renouvellement naturel, le respect des populations indigènes et la création d'emploi.




En ce qui concerne le teck, une analyse de la situation permet vite de remarquer que, dans certaines régions du monde, la gestion durable n'est pas la première des préoccupations.


ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

Chris Elliott est directeur du programme "Forêts pour la vie au WWF". Il nous a confirmé ses inquiétudes à ce sujet: "En ce qui concerne la Birmanie, qui est la source la plus importante de teck, il y a beaucoup de problèmes écologiques, sociaux et politiques. L'exploitation ne se fait sous aucunes normes écologiques connues. Il y a pas mal de craintes quant aux conditions d'exploitation et les devises qui sont engrangées suite à cette exploitation servent à soutenir le régime en place. C'est une des sources de revenu importantes pour le régime militaire qui contrôle la Birmanie."




D'après nos informations, pour chaque arbre abattu, le pouvoir militaire prélève une taxe de 330 francs. Résultat, les capacités de l'armée ont doublé depuis 1988 et la Birmanie affiche un taux de déforestation parmi les plus élevés du monde. Selon la FAO, 500'000 hectares de forêt birmane disparaissent chaque année, l'équivalent du canton du Valais, mais d'autres estimations parlent du double.




Deux principales filières d'exportation partent de Birmanie. Elles suivent les mêmes itinéraires que l'opium, qui constitue une autre source importante de financement du pays. L'une va vers l'est, à travers la Thaïlande, et l'autre vers le nord, en direction de la Chine. Là, les grumes de teck sont transformées en meubles de jardin ou sciées en planches pour la construction navale. Le tout est ensuite acheminé par bateau à Hong Kong, Singapour et Rotterdam.




Comme la Birmanie ne possède pas de plantations de teck, il s'agit toujours de bois provenant de la forêt naturelle.




Chris Elliott nous explique "Pour donner un ordre de grandeur, il y a environ 3 millions d'hectares de plantations de teck dans le monde et 7 millions d'hectares de forêts de teck en Birmanie. Il y plus du double de forêts naturelles de teck capables de produire que de plantations. Donc, on peut estimer qu'une grande partie du teck, peut-être la moitié, qui existe sur le marché international peut venir de la Birmanie et être en grande partie illégale."




En effet, les coupes officiellement déclarées par la Birmanie seraient très inférieures à la réalité. La surexploitation des forêts tropicales est un phénomène global régulièrement dénoncé par plusieurs organisations, comme Greenpeace qui multiplie les actions contre les importations de bois exotiques en Europe.


ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

Certaines essences, comme le palissandre, ont été interdites de commerce par la Convention de Washington, convention internationale sur la protection des espèces animales et végétales menacées d'extinction. D'autres bois, comme l'acajou, sont sous un régime de commerce contrôlé. Mais, pour le teck, rien. A ce jour, aucune limite à son exploitation n'a été officiellement introduite. Il a donc fallu que des organisations de protection de l'environnement proposent des labels pour donner des repères aux consommateurs. Des experts indépendants vérifient que l'exploitation se fait dans le respect des milieux naturels ou des plantations et ils assurent l'origine et la traçabilité du bois ainsi produit.




Le label, c'est actuellement le seul moyen de ne pas risquer d'enrichir la junte militaire birmane en bronzant sur sa chaise longue en teck. Il existe plusieurs labels, mais le seul à s'être imposé au niveau mondial est le label FSC.




Le FSC, ou Conseil de bonne gestion forestière, est une organisation non gouvernementale née il y a dix ans. Aujourd'hui, elle réunit des membres comme le WWF et Greenpeace, ainsi que des exploitants forestiers et des distributeurs de bois et de mobilier.




Le but est de promouvoir une gestion des forêts qui soit à la fois durable, socialement bénéfique et viable sur le plan économique.




Une approche ciblée sur les forêts naturelles, mais aussi sur les forêts de plantations.




La principale activité du FSC consiste à accréditer des organismes chargés de certifier la qualité de la gestion forestière. Ainsi, tout le bois prélevé d'une forêt certifiée peut contenir le label FSC.




Pour savoir comment le système fonctionne sur le terrain, nous avons rencontré Pierre Hauselmann, un des pères fondateurs du label: "Les forêts primaires doivent être protégées. Comment peut-on les protéger? On pourrait décréter de manière dictatoriale qu'on les protège, qu'on ne coupe plus un arbre et que les gens qui vivent dans ces forêts se débrouillent pour continuer à vivre d'une manière ou d'une autre. Qu'est-ce qui peut se passer ? D'une part, il va y avoir des coupes illégales dans ces forêts car les gens qui y vivent n'aiment pas avoir trop de problèmes économiques ou ces forêts qui n'auront plus de valeur commerciale vont être transformées en plantations d'huile de palme, par exemple, et la forêt aura disparu. Par contre, on peut avoir une exploitation des forêts tout en maintenant leurs caractéristiques essentielles. On espère que, par ce mécanisme, on donne de la valeur au bois et on leur permet de perdurer, espérons, pour longtemps. S'il n'y a pas cette certification, à mon a vis, ces forêts disparaîtront beaucoup plus rapidement."




La démarche a beau privilégier une approche pragmatique, à ce jour, seul 5% des forêts exploitables de la planète comportent le label FSC.




Pour le teck, la principale entreprise certifiée fournissant l'Europe est en Indonésie, mais, suite à sa mauvaise gestion, elle s'est vue retirer le label il y a deux ans.


ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

A ce jour, il ne resterait guère plus que 120'000 hectares de teck certifiés, mais en Amérique du sud.




Nous avons donc opéré un coup de sonde auprès de différents distributeurs romands pour évaluer leur attitude en matière de labels.




A Pully, le magasin Shwedagon porte le nom du plus célèbre temple birman. Cet établissement est probablement l'un des seuls de Suisse romande à importer du teck sauvage de Birmanie. Là, il n'est pas question de label, quant au propriétaire des lieux, il a refusé une interview.




Schilliger, à Gland, vend aussi de luxueux meubles en teck indonésien non labellisés construits par l'entreprise danoise Gloster.




Et le problème, c'est que le WWF a classé cette entreprise dans le groupe de celles qui contribuent le moins à l'exploitation écologique de la forêt.




Maurice Schilliger, responsable des achats d'accessoires chez Schilliger, nous explique: "J'aimerais avoir une discussion avec le WWF, parce que je suis très sensible à cet aspect-là."




Mais alors, pourquoi ne pas proposer du mobilier certifié?




"Je préfère travailler avec un produit haut de gamme, de qualité et parfait, quitte à prendre un risque. Quel que soit le label, on ne saura jamais ce qui se passe derrière."




Puis, nous sommes allés chez le géant du bois Ikea, où on nous a expliqué que le teck avait disparu depuis deux ans au profit d'essences moins chères.




Nous avons demandé à Klaus Peter Mager, porte-parole IKEA Suisse, si, à part le raisonnement économique, il y avait aussi un raisonnement éthique de sa part. Il nous a répondu: "Non, je ne pense pas, parce que nous n'avions aucun problème avec notre teck, puisqu'il était certifié. Donc, c'est plutôt pour des raisons économiques, je dirais."




Nous avons achevé notre sondage avec Top Tip à Allaman. L'entreprise vend des meubles certifiés FSC, mais nous n'avons pas trouvé trace de mobilier de jardin en bois tropical.




Laurent Pichonnat, gérant de Top Tip, nous explique: "Les bois tropicaux ne sont pas vendus chez Top Tip, tout simplement pour une question d'éthique voulue par notre direction."




Les distributeurs qui ont fait le choix de ne pas vendre de bois tropical sont une minorité. Quant à ceux qui vous assurent que leur mobilier a été élaboré en respectant les normes écologiques et éthiques, alors qu'il n'est pas certifié FSC, vous n'êtes pas obligé de les croire. De plus, certains pays producteurs de bois tropical, au régime peu démocratique, sont connus pour donner des certificats de complaisance qui n'ont aucune valeur.


Le label FSC, lui, est délivré par un organisme indépendant. Mais un label garantit le mode et les conditions d'exploitation, pas la qualité de la matière première. Comme c'est le teck qui est à la mode, nous sommes allés faire, en compagnie d'un expert, le tour des principaux magasins qui vendent ce genre d'articles pour voir ce que l'on trouve sur le front des labels, de la qualité du mobilier fini et du prix. Le jugement ne porte que sur la qualité du bois, on vous laisse décider si, pour vous, le label est un critère discriminant.




Qu'il s'agisse de reconnaître un bois tropical ou de distinguer un bon d'un mauvais teck, dans tous les cas, l'exercice n'est pas à la portée du premier venu. Nous avons donc recouru aux services d'un expert.




Michel Vernay est ingénieur au Cirad de Montpellier. Plus de 20 années de sa vie passées sous les tropiques ont fait de lui un connaisseur reconnu du bois exotique et, bien évidemment, du teck.




Il nous explique: "Étant donné que le teck est une essence qui permet d'obtenir une forte valeur ajoutée, on a tendance à l‘exploiter trop tôt. Il faudrait mettre en place une sylviculture et l'exploiter autour de 70 à 80 ans. A ce moment-là, on a un teck suffisamment durable et dur pour faire du mobilier. Malheureusement, quand on l'exploite trop tôt, on a affaire à un bois plus clair qui contient moins de tanin et peut présenter des inconvénients pour une construction de meubles."


Résultats du test



ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

Nous avons invité Michel Vernay à nous accompagner pour une tournée des principaux magasins qui proposent du mobilier de jardin en bois exotique.




L'idée était de passer pour des clients normaux. Nous avons donc réalisé ces visites à l'aide d'une caméra cachée.




Etant donné l'importance de l'investissement que représente l'achat d'une table en teck, nous avons principalement porté notre attention sur ce bois. A chaque fois, notre expert a exprimé un jugement global du mobilier proposé. On commence par le meilleur.


ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

Pfister Meubles à Etoy :




Jugement de Michel Vernay: "C'est assez bien fini. L'ajustage des pièces est très précis."




Meilleur du classement, Pfister vend du teck de plantation certifié. Les meubles sont bien assemblés et renforcés. Une table revient en moyenne à 2490 francs. TRES BON.


ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

Schilliger à Gland :




"Les mastics qui sont utilisés ne sont pas faits pour résister aux chocs thermiques et aux alternances sècheresse-humidité. De plus, le fait de mastiquer n'est pas bon. Au niveau du prix, on peut se demander pourquoi un mobilier aussi standard est à un prix aussi élevé."




Chez Schilliger, les assemblages sont jugés bons, mais pas les finitions. Le bois n'est pas labellisé et le prix moyen d'une table est de 3'192 francs. MOYEN


ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

Interio à Morges :




"Là, on a un aubier (bois trop jeune), c'est moins sympa. Au niveau de l'assemblage, c'est effectivement rédhibitoire. Il y a un risque d'infiltration et de pourriture prématurée de l'assemblage."




Chez Interio, le bois est labellisé FSC issu de plantations, mais la présence d'aubier est jugée inacceptable. La table revient en moyenne à 995 francs. MAUVAIS




Pour le magasin qui va suivre, les choses se gâtent.


ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

Pier Import à Genève-Balexert :




"Les bois qui ont été utilisés sont à la limite de l'acceptable, puisqu'on a de l'aubier dans plusieurs endroits. En plus, au niveau de la construction, il n'y a pas grand chose d'ajusté. C'est probablement du bois humide qui a été utilisé. Il y a un problème d'assemblage et de conception. Sur le plan de la finition, ce n'est vraiment pas au point. J'imagine mal qu'on puisse acheter ce type de mobilier vraiment bas de gamme et fait aussi avec du teck issu de ce qui pourrait être considéré comme des rebus de sièges."




Chez Pier Import, on ne connaît pas le label FSC. Notre expert a jugé la qualité générale catastrophique. Le prix moyen d'une table est de 655 francs. TRES MAUVAIS


Mais, comme le teck n'est de loin pas le seul bois exotique utilisé pour du mobilier d'extérieur, nous avons rendu visite à d'autres magasins, afin d'obtenir un avis général de la part de notre expert.




Au M-Park de Migros de Genève, on trouve des tables en roble bolivien FSC.




Chez Coop, on vend de l'eucalyptus brésilien non certifié.




Chez Conforama, les meubles sont en eucalyptus brésilien certifié.




Chez Jumbo, on trouve du balau rouge de Malaisie certifié.




Et chez Ikea, de l'acacia australien, de l'eucalyptus brésilien et du robinier polonais, non certifiés.




Ces meubles sont généralement moins chers que du teck. Mais là où le bât blesse, c'est, qu'à l'exception du robinier qui résiste très bien à l'extérieur, tous ces bois rencontrent les mêmes problèmes: ils n'ont pas la même résistance que le teck.


ABE teste les meubles de jardin en bois: votre fessier mérite du FSC!

Pour l'expert, tous les tecks que nous avons rencontrés sont issus de plantations, ce qui exclut a priori la filière birmane. Il faut dire, qu'en Suisse, le teck de Birmanie est surtout importé sous sa forme brute à destination des chantiers navals ou en lattes de parquets. En revanche, on trouve énormément de meubles en teck de Birmanie dans les magasins de luxe et, surtout, dans les grandes surfaces et les magasins spécialisés dans le bricolage, jardinage et meubles d'extérieur de France voisine. Le teck labellisé, quant à lui, devrait se raréfier, celui que l'on trouve encore provient de stocks indonésiens d'il y a deux ans, avant que ce pays ne perde son label. Alors, le meilleur moyen d'éviter de siéger sur du teck de mauvaise qualité ou de dîner sur une table achetée sous un faux label, c'est encore de miser sur le bois indigène. En Suisse, où les forêts sont aux normes FSC, pousse donc cette variété méconnue et pourtant pleine de qualité qu'est le robinier.


Offrir un écran plat à son ordinateur n'est plus un rêve inaccessible. [Keystone]


Voici donc un test réalisé par la Fédération romande des consommateurs et mis en image en collaboration avec nos confrères de Kassensturtz.




En résumé, les résultats du test sont:




TRES BON




Belinea 101536 à 469 francs.




Acer AL 532 à 699 francs.




BON




AOC LM 520A à 499 francs.




Viewsonic VE 155/b à 629 francs.




NEC LCD 1501 à 569 francs.




Philips 150 S3 à 449 francs.




Ben Q FP557 à 449 francs.




Pour le résultat détaillé du test, veuillez vous référer au numéro de mai 2003 de la revue de la FRC "J'achète mieux".