2016. A Bon Entendeur - Objets connectés vous êtes surveillés ! [Philippe Cristin - RTS]

Objets connectés: vous êtes surveillés!

L'émission du 24 janvier 2017

On nous prédit qu’ils seront omniprésents à l’avenir, les objets connectés sont déjà de plus en plus présents dans notre vie. La montre qui compte nos pas, le miroir et la machine à café connectés, le trackeur pour chien ou le frigo qui nous dit ce qu’il faut acheter, les appareils intelligents font presque tout et produisent une masse énorme de données. Utiles ou pas, telle est la question! L’Internet des objets s’est mis au service de la maison, de notre confort. La domotique peut aussi améliorer la vie des personnes âgées. Comment ça marche, quelles sont les failles de sécurité de ces objets connectés et comment s’en prémunir? Enquête d’A Bon Entendeur au cœur de cette nouvelle technologie.

Objets connectés: une offre grandissante

Les objets connectés, reliés à Internet ou à un autre réseau sont partout. On en compte de plus en plus dans le monde, et leur développement est appelé à devenir exponentiel. La tendance actuelle est de faciliter les gestes quotidiens en ajoutant à des objets usuels une technologie connectée. La première finalité de certains de ces objets est de fournir des données utiles à leurs utilisateurs afin de les motiver à prendre soin de leur santé, par exemple. Mais il y a quelques bémols : outre leur utilité parfois toute relative, l’utilisation de ces objets implique toujours la transmission des données récoltées. Pour le moment, ces données restent confidentielles mais certains craignent déjà un futur où les données, liées à la santé par exemple, seraient utilisées par les caisses maladie pour récompenser ou sanctionner les assurés.

Entretien avec Geoffrey Schöps, rédacteur en chef du site objetconnecte.net, en duplex de Paris

De retour du Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, il nous livre ses impressions.

Entretien avec Geoffrey Schöps, rédacteur en chef du site objetconnecte.net, en duplex de Paris [RTS]

Les utilisations des objets connectés dans l’habitat

Un des secteurs dans lequel il y a une vraie demande pour les objets connectés, c’est celui de la domotique, tout ce qui concerne la maison. Visite d’une maison ultra-connectée où toute une série d’éléments tels l’ouverture du garage, la gestion du chauffage ou l’éclairage des pièces, sont automatisés. Tout peut également être contrôlé et commandé à distance via un smartphone. Cette technologie appliquée dans l’habitat des personnes âgées permet de les maintenir plus longtemps chez elles en permettant un contrôle via des capteurs qui détectent leur présence et leurs mouvements. Les données recueillies sont récupérées par les professionnels de la santé qui sont en contact régulier avec la personne.

Les utilisations des objets connectés dans l’habitat [RTS]

Les objets connectés nous rendent vulnérables

Tous les objets connectés sont potentiellement piratables. Il est difficile pour le consommateur de déterminer si ceux qui se trouvent en sa possession sont sécurisés, mais il est certain que plus on a d’objets connectés plus grands sont les risques de vulnérabilité de notre système informatique. Nous avons fait appel à des hackers éthiques qui utilisent leurs compétences pour analyser la sécurité des objets. Ils nous fournissent quelques principes de base pour se protéger des attaques.

Examens de grossesse: remboursement intégral, svp !

Les premiers examens de grossesse doivent être intégralement remboursés, sans franchise ni quote-part. Mais il suffit que la facture du gynécologue ne soit pas claire ou que la caisse maladie interprète mal un article de la Lamal qui a changé en 2014, pour que certaines femmes peinent à se faire rembourser ces prestations. L'histoire vécue par une téléspectatrice d’ABE n’est pas unique, elle s’est déjà produite avec différentes caisses maladie.

Entretien avec Yves Seydoux, responsable de la communication au Groupe Mutuel