Capsules de café compatibles, une offre débordante ! [RTS]

Capsules de café compatibles, une offre débordante !

L'émission du 27 février 2018

L’avenir du café se lit dans ses capsules. En Suisse aujourd’hui, une tasses de café sur deux coule d’une capsule. Avec le développement des "compatibles Nespresso", ce marché ne cesse de croître. Capsules en aluminium, en plastique, biodégradables, chaque producteur a sa formule. A Bon Entendeur a enquêté dans le monde de ces dosettes qui font fureur et rapportent gros ! Fabrication, fraîcheur, prix, et question goût ? La réponse tient dans une dégustation, faite dans les règles de l’art. Ces capsules génèrent des montagnes de déchets. Quid du recyclage ? Tout dépend de la matière et du circuit mis en place. ABE fera un point écologique. Un ABE aux effluves de café, mardi prochain, avec l’inventeur qui a conçu la toute première capsule.

Transport de bétail : des animaux maltraités…

Les transports d’animaux sont réglementés par la loi pour ne pas causer de souffrances inutiles. Un transporteur vaudois, soupçonné de violer ces exigences légales a été pris en flagrant délit lors d’une filature organisée par la fondation MART (Mouvement pour la protection des Animaux et le Respect de la Terre) et suivie par les services vétérinaires. Un reportage d’ABE sur le vif.

Transport de bétail : des animaux maltraités… [RTS]

Interview d’André Switzguebel, le transporteur de bétail incriminé

Interview d’André Switzguebel, le transporteur de bétail incriminé [RTS]

La capsule de café : histoire de son invention

L’inventeur de la première capsule de café est un chercheur vaudois, engagé chez Nespresso dans les années 70. Motivé par son épouse italienne, il conçoit et développe durant cette décennie un modèle de capsule permettant à tout consommateur de se servir des cafés (presque) dignes des meilleurs barista italiens, et cela à domicile.

En plus...

Eric Favre, l'inventeur de la toute première capsule.

S’il n’avait pas épousé une italienne, Eric Favre n’aurait peut-être jamais mis au point la capsule qui a lancé Nespresso. Fraîchement engagé par Nestlé, le jeune ingénieur en aéronautique s’était mis au défi de créer le "meilleur café du monde". Il lui faudra des années pour convaincre Nestlé. D’autant que son employeur lui avait interdit de développer un projet jugé inutile et voué à l’échec. Après l’expérience Nespresso, Eric Favre a lancé ses propres marques, Monodor et Mocoffee, pour lesquelles il a encore perfectionné ses capsules. L’inventeur-entrepreneur a compris qu’il faut garder les coudées franches pour créer du neuf. Ce qu’il explique dans un ouvrage intitulé "La créativité entrepreneuriale expliquée aux nouveaux talents". (Chez Payot)

Les capsules des petits et grands torréfacteurs

Après des années de bataille juridique, la porte s’étant ouverte aux capsules de café compatibles, la plupart des torréfacteurs suisses se sont mis à produire leur propre gamme. Delica, entreprise du Groupe Migros, produit un milliard de capsules en plastique par année. Chez Trottet, petite entreprise de torréfaction genevoise, on préfère assurer toutes les étapes d’une production qui se veut artisanale pour un résultat de 15 millions de capsules vendues par année.
Ce vaste marché n’intéresse pas que les torréfacteurs. Plusieurs scientifiques se penchent sur les caractéristiques du café afin d’évaluer ses qualités et défauts. Mais alors, quelles sont les différences entre un café capsule et une tasse préparée par un barista ?

Les capsules des petits et grands torréfacteurs [RTS]

Dégustation de cafés en capsules

ABE a choisi de faire évaluer 10 cafés-capsules Nespresso et compatibles par 4 spécialistes

La dégustation a eu lieu dans un restaurant de Learning Center de l'EPFL.

Voici les dégustateurs chargés de noter ces cafés:

- Etienne Rat-Patron, barista et patron du coffee shop Birdie à Genève.

- Ennio Cantergiani, fondateur de l'Académie du Café à Genève. Instructeur pour la formation de barista.

- Chahan Yeretzian, directeur du Centre d'excellence du café de la Haute école des sciences appliquées de Zürich.

- Nicolas Schmidt, responsable des bars et restaurants de l'école hôtelière de Glion.

Les cafés sélectionnés sont distribués dans les grands magasins de toute la Suisse. Ils appartiennent tous à la catégorie expressos 100% arabica, et ont tous été tirés sur des machines identiques.

Nos experts ont été chargés d'évaluer chaque café en les notant de 0 à 10 en fonction de leur onctuosité, de la couleur de leur mousse, de l'intensité aromatique au nez, de l'attaque et de la longueur en bouche, de l'acidité, des arômes et de leur rondeur.

A noter: les cafés Trottet ne font pas partie de la dégustation car ils sont vendus en vente directe uniquement.

Voici les résultats de la dégustation:

ABE test capsules 2 10 espresso chicco doro 2018 02 22 17.18.45 [RTS] 

ABE test capsules 2 9 Classico espresso 2018 02 22 17.16.48 [RTS] 

ABE test capsules 2 8 Amici 2018 02 22 17.16.45 [RTS] 

ABE test capsules 2 7 86 point brazil 2018 02 22 17.16.41 [RTS] 

ABE test capsules 2 6 mocca surfin 2018 02 22 17.16.37 [RTS] 

ABE test capsules 2 5 Volluto 2018 02 22 17.16.33 [RTS] 

ABE test capsules 2 4 Lavazza 2018 02 22 17.16.27 [RTS] 

ABE test capsules 2 3 espresso bio 2018 02 22 17.16.23 [RTS] 

ABE test capsules 2 2 Espresso 2018 02 22 17.16.18 [RTS] 

ABE test capsules 2 1 Bialetti 2018 02 22 17.16.12 [RTS] 

Le recyclage des capsules

Il y a 10 ans, 54% des capsules Nespresso commercialisées en Suisses étaient recyclées. Quand est-il aujourd’hui ? Avec l’arrivée des capsules compatibles, les usines de récupérations doivent faire face à de nouveaux défis. Aluminium, plastique ou biodégradable, chaque type de capsule bénéficie d’un processus de recyclage différent.

Le recyclage des capsules [RTS]

Entretien avec Sandra Imsand, journaliste responsable des enquêtes FRC/Mieux Choisir

Combien coûte en moyenne une tasse de café expresso en Suisse romande ? La Fédération Romande des Consommateurs a organisé une vaste enquête et relevé les prix dans plusieurs bars, restaurants et cafétérias en self-service dans toute la Suisse romande.

Entretien avec Sandra Imsand, journaliste responsable des enquêtes FRC-Mieux Choisir [RTS]

Décodeur - Une alarme devenue inutile : que faire avec son contrat ?

C’est une question plusieurs fois parvenue à ABE : quand une personne âgée doit quitter son appartement pour entrer en EMS, que faire du contrat qui la lie avec une société de surveillance ? Situation concrète vécue par une téléspectatrice. Réponse ce mardi soir sur le plateau d’ABE.

Décodeur – Les précisions de Manuelle Pernoud et les explications de Valérie Muster, juriste à la Fédération Romande des Consommateurs (FRC)