1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

L'émission du 8 mai 2007

Depuis le petit village jurassien de Coeuve, ABE vous dévoile les résultats d'un test effectué sur différents types de grils et modes de cuisson, à la recherche, entre autres, de Benzo(a)pyrène, un produit potentiellement cancérigène présent sur la viande grillée.



Une petite histoire du barbecue



On associe souvent le barbecue aux Etats-Unis et à leurs cowboys.




Pourtant, ses origines sont bien plus mystérieuses.




Raymond Buren, écrivain belge né au Congo et ancien procureur du roi, a tenté de reconstituer le parcours du barbecue à travers les âges et les continents. Dans son ouvrage L'Art de la braise en plein air, il propose une analyse tout à la fois mythologique, historique, culinaire et littéraire.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

« D'un point de vue historique, la première fois qu'on parle réellement d'une recette de grillade, c'est dans l'Iliade. Ulysse est envoyé en ambassade auprès d'Achille qui le reçoit très bien et dit : 'Nous avons fait des grillades avec nos broches a trois dents et quand le feu décroît, il faut garder une braise ardente mais pas de flammes vives, surtout pas de flammes vives'. C'est la première recette que j'ai découverte dans l'histoire, elle date de 5000 ans ».


La cuisson lente au-dessus des braises, qui permet de transformer le collagène de la viande en gélatine pour la rendre plus tendre, est donc une pratique ancestrale.




Plus tard, les grandes explorations généralisent l'usage du barbecue. Aux Caraïbes, Christophe Colomb remet la pratique au goût du jour, grâce aux habitants du Nouveau Monde.




Quant à l'origine exacte du mot « barbecue », la controverse fait rage.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Selon Raymond Buren, le mot est originaire des Antilles. Sur l'île d'Hispaniola, aujourd'hui Saint-Domingue et Haïti, les Taïnos utilisaient le mot « Barbacoa » pour désigner les pics sur lesquels ils faisaient brûler leur viande. Les Français de la flibuste, les Boucaniers, ont traduit ce mot par « Barbacot ». « Je sais que les gens du Québec pensent que cela signifie 'de la barbe à la queue', c'est amusant, mais pour moi ça n'a pas de vérité », précise l'écrivain.


« Les Taïnos cuisaient tout ce qu'on peut cuire et le fumaient en même temps. Le foyer se trouve donc à une distance d'un mètre ou deux des claies et alors ils fument en même temps qu'ils cuisent », raconte Raymond Buren.




La fumaison permet en effet de conserver viande et poisson pendant près de six mois.




« Vers 1730, continue l'auteur, le mot a immigré au Texas via le Mexique. Car les premiers Texans, les cow-boys, ne mangeaient pas ça du tout. C'était de la bouillie, ou des œufs au lard à la poêle, etc. »


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Livre




L'Art de la braise en plein air, "braai, barbacot, barbecue, etc."




Raymond Buren




Ed. Jean-Paul Rocher, 140 p., Paris, 2006


Heureusement, le chemin du Barbacot ne s'est pas arrêté au Nouveau Monde, il a finalement rejoint les étendues sauvages du Nord vaudois... pour le plus grand plaisir de la famille Pochon.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Viviane, Rémy, Cindy et les autres sont des mordus de la grillade. Ils ont créé le Team Fines Gueules qui propose des grillades lors de fêtes. L'équipe a même terminé 19ème aux championnats du monde de barbecue.


Leurs barbecues sont directement importés des Etats-Unis. Ce sont des tuyaux de pipeline. Le plus gros pèse 1,2 tonnes et ils fonctionnent sans charbon de bois.




« Nous mettons du bois dur dans le feu car le sapin fait trop de fumée... Ca peut aussi être du bois fruitier ou de la vigne. Il ne faut surtout pas mettre du bois traité, c'est impératif pour la viande. Il faut du bois naturel que vous prenez chez votre paysan », explique Viviane Pochon.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

« Avec ces barbecues, la viande n'est jamais en contact avec la flamme, ça fait comme dans un four. Il faut que le barbecue penche un petit peu, comme ça la graisse sort à l'autre bout et ça ne prend pas feu », conseille encore Mme Pochon.




« Dès qu'il n'y a plus de fumée, je peux fermer et je travaille avec la température. Celle-ci peut monter jusqu'à 140-160 degrés, ça dépend si on veut rôtir ou cuire mais, même a 140 degrés, ça va très bien. Ensuite, je stabilise la température avec la crémaillère ». Une cuisson douce, c'est donc possible au barbecue. Rien à voir avec ces malheureuses saucisses que certains jettent crûment dans les flammes.


Vous reprendrez bien un peu de Benzo(a)pyrène ? Le test



1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

On ne les voit pas à la loupe, mais les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques ou HAP, sont des molécules largement présentes dans notre environnement. Elles se forment lorsqu'on brûle une matière organique sans la réduire complètement en cendres. Voilà pourquoi on les fabrique très facilement, sans le vouloir, dans un barbecue, lorsqu'on brûle trop la viande pendant la cuisson.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

« Les HAP sont ce que l'on appelle des contaminants ubiquitaires. On les retrouve partout dans l'environnement. Ils sont générés par tout processus de combustion de la matière organique et donc les usines en rejettent par le biais de leur fumée. Vous inhalez également des Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques si vous êtes fumeur, par exemple, donc en fait tout notre environnement est contaminé, on en consomme au quotidien », explique Jacques Thulliez, professeur à l'INRA à Toulouse (France).


Selon lui, un certain nombre de travaux ont montré que quand un barbecue est mal conduit, des graisses dégoulinent sur les braises rouges et donc s'enflamment et génèrent des HAP qui vont, avec l'élévation des fumées, se déposer sur la matière que l'on va consommer. « On sait que c'est cancérogène, cela est avéré chez l'animal et les HAP sont classés par l'agence internationale de recherche sur le cancer dans les catégories cancérogènes probables ou possibles pour l'homme. Il s'agit du cancer des voies digestives, essentiellement l'estomac, sachant que les HAP sont par ailleurs des cancérogènes cutanés », ajoute-t-il.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

A l'approche des beaux jours, ABE a souhaité en avoir le cœur net et a donc procédé à un test grandeur nature sur différents modèles de grils et avec différentes viandes : un barbecue à charbon de bois, un barbecue à gaz horizontal, un barbecue à gaz avec des brûleurs verticaux, un barbecue électrique, mais aussi des lèchefrites en aluminium, une pierre en stéatite pour cuire dessus et des briquettes de charbon en coque de noix de coco.


Pour chaque barbecue, 300 grammes de saucisses, 2 côtelettes de porc et 2 entrecôtes parisiennes ont été grillés, puis 300 grammes de saucisses avec la lèchefrite, 300 grammes sur la pierre et 300 grammes sur les briquettes.




Le tout a ensuite été envoyé à Nantes, chez Eurofins, membre d'un réseau de laboratoires présents dans le monde entier et capable d'analyser tout ce qui cuit.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Colin Granier, ingénieur chez Eurofins et responsable des tests, nous en explique les différentes étapes :




« On a d'abord une étape de broyage de l'échantillon de départ, puis une étape d'extraction, de purification, pour se débarrasser d'un certain nombre de contaminants qui pourraient interagir avec les dosages, et puis une séparation suivie d'une détection. »


Les résultats




Le laboratoire a cherché 15 hydrocarbures aromatiques polycycliques dont surtout le benzo(a)pyrène, qui est le plus connu et dont les effets mutagènes et cancérogènes ont été largement évalués. La valeur de tolérance en Suisse du benzo(a)pyrène dans les produits fumés est de 1 microgramme par kilo.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Cuisson au charbon de bois


Par contre, lorsque nous avons posé une lèchefrite en aluminium sur la grille, la cuisson des saucisses n'a plus généré de quantité détectable de Benzo(a)pyrène et une très faible quantité de deux autres HAP.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Quant à la cuisson sur pierre, aucun Benzo(a)pyrène detécté, ni aucun autre Hydrocarbure Aromatique Polycyclique.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Pour finir, la cuisson avec des briquettes de charbon en coque de noix de coco n'a généré que 0.8 microgramme par kilo de Benzo(a)pyrène et une faible quantité de cinq autres HAP.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Cuisson au barbecue électrique avec protection de la résistance


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Cuisson à gaz avec brûleurs verticaux


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Cuisson au barbecue à gaz avec un brûleur horizontal


Selon Jacques Thulliez, manger cette entrecôte équivaut à multiplier sa dose journalière d'Hydrocarbures Aromatiques Polycliques par 10 ou même par 25, suivant les estimations des toxicologues.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

« Dans ce test, les deux seuls résultats pour lesquels on a trouvé des quantités notables d'HAP sont la cuisson au charbon de bois et la cuisson au gaz sur barbecue horizontal. Les résultats sont tout à fait conformes aux travaux que nous avions menés antérieurement. Il faut donc éviter tout contact de la viande avec la flamme. La cuisson doit être réalisée par le rayonnement infrarouge de la braise ou des résistances électriques. Ce sont des techniques ancestrales qu'il faut remettre au goût du jour. »


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Un dernier conseil de l'expert, à suivre absolument :




« Avant de redémarrer un barbecue, il faut bien brosser la grille pour éliminer les résidus, puis la mettre sur le feu pour brûler les restes. C'est très important parce que, sur un gril de type pierre de lave par exemple, au bout de la troisième ou cinquième cuisson sans nettoyage, on arrive à une production d'HAP quatre fois supérieure à celle de la première utilisation. »


Les bonnes viandes... et les bonnes recettes !



1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

André Vidonne, boucher-traiteur à Genève, est un vrai passionné de la viande sous toutes ses formes. Pour lui, l'important dans un barbecue, c'est avant tout la convivialité et la simplicité. Pour ABE, il donne ses conseils sur les meilleurs morceaux à griller.




Sujet disponible en vidéo.


Jean-Marc Soldati, Grand chef à l'Hôtel-Restaurant du Cerf à Sonceboz (16/20 au Gaultmillau), associé à Christian Albrecht, vous propose quelques recettes savoureuses sur le gril...




Pour retrouver les recettes du chef, cliquez ici

Sujet disponible en vidéo.


L'épreuve du feu



1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Il arrive malheureusement que le festin tourne au drame. Chaque année, on dénombre en moyenne 800 blessures dues aux barbecues, dont 45 graves et 1 mortelle, chiffres fournis par le Bureau de Prévention des accidents. Sans oublier ces images impressionnantes d'incendie en Valais, le mois passé.




40 hectares de forêt partis en fumée à cause d'un simple barbecue non maîtrisé. Nous sommes le 14 avril, dans la vallée de la Sionne. Et ce n'est que le début d'une longue série. Châteaux d'Oex, les Franches Montagnes, les cantons des Grisons, Zoug, Bâle ou Zurich, entre autres, ont été touchés. Le 22 avril, la région d'Ascona dans le Tessin a même connu le sinistre le plus important depuis 10 ans, avec 200 hectares de forêt dévastés. Un incendie que pompiers et hélicoptères ont mis plus de deux jours à arrêter.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Dans la plupart des cas, la négligence d'un feu en plein air est évoquée. Un foyer mal éteint peut s'enflammer plusieurs jours après avoir été laissé à l'abandon.




Face à ces incendies à répétition, des mesures drastiques ont été prises : interdiction totale ou partielle de faire des feux dans 22 cantons. Plusieurs d'entre eux ont déployé des patrouilles anti-grillades pour surveiller les aires de pique-nique. L'interdiction est formelle : les amendes peuvent aller jusqu'à 500 francs et cela, même s'il n'y a pas de dégâts.




Avec un déficit de précipitation de plus de 80% au mois d'avril, le risque d'incendie était maximal. Les averses de ces derniers jours devraient briser la sécheresse, mais la prudence reste de mise : un accident est très vite arrivé.


1000e d'ABE : les barbecues sur le gril !

Les conseils indispensables du Commandant des pompiers de Rosiers Philippe Moirandat et du Vice-commandant Edouard Roth :




- N'utilisez en aucun cas des liquides très inflammables pour allumer ou activer le feu. C'est à cause de ces liquides que se produisent la plupart des accidents. Optez de préférence pour des allume-feu en bois.




- Attention avec les enfants en bas âge qui sont à la hauteur de la tôle et pourraient y poser leurs mains, il y a risque de brûlures graves. Ne laissez jamais le gril sans surveillance.




- Renoncez au barbecue en cas de vent.




- Installez le gril sur un sol plat, à l'abri du vent, loin des matériaux inflammables. Nettoyez le périmètre extérieur.




- Quand vous repartez ou rentrez votre barbecue, attendez que les cendres soient froides avant de les jeter à la poubelle.


Une petite histoire du barbecue

Une petite histoire du barbecue

Vous reprendrez bien un peu de Benzo(a)pyrène ? Le test

Vous reprendrez bien un peu de Benzo(a)pyrène ? Le test

Les bonnes viandes... et les bonnes recettes !

Les bonnes viandes... et les bonnes recettes !

L'épreuve du feu

L'épreuve du feu