- Des électrochocs contre la dépression - Le destin des déchets anatomiques

L'émission du 10 mai 2017

Des électrochocs contre la dépression

Les électrochocs font peur parce qu'ils ont été utilisés avec barbarie et brutalité. Mais les résultats spectaculaires dans des cas désespérés de dépression en font une alternative sérieuse aux médicaments.

2017. 36.9° - Des électrochocs contre la dépression [RTS/Capture d'écran]

L'électroconvulsivothérapie - c’est le nom qu’on donne aujourd’hui aux électrochocs - représente un espoir pour traiter différentes affections du cerveau comme la dépression. Les électrochocs ont toujours été pratiqués au CHUV mais, depuis 2013, le Dr Mall les a rendues plus facilement accessibles. Ce psychiatre ne s’arrête pas à leur déplorable réputation parce qu’il est convaincu de leur intérêt pour les patients. Effectuée sous anesthésie générale, chaque séance dure environ dix minutes. Comment ce traitement agit-il sur le cerveau ? Quels sont ses risques ? Réponses dans ce reportage qui s’intéresse également à la stimulation magnétique transcrânienne. Un témoin victime d’une dépression sévère depuis vingt ans et dont les médicaments n’ont pas donné de réponse à son mal raconte comment ce traitement, qui s’inscrivait dans un protocole de recherche, a changé sa vie.

 

Guérir la dépression serait une avancée décisive quand on sait qu’en 2020, selon l’OMS, elle sera la principale maladie incapacitante au monde...

Le destin des déchets anatomiques

Que deviennent les parties détachées du corps humain : placenta, biopsie, échantillons biologiques, adn? Et à qui appartiennent-elles ? 36.9° a voulu savoir comment ces tissus sont stockés ou éliminés et quel est leur statut juridique et symbolique à l'heure des bio banques et du big data.

Une sage-femme contrôle un placenta après une naissance. [RTS]