- Méditation pleine conscience : plus qu'une mode ? - Drogues festives : défonce et dérives

L'émission du 14 décembre 2016

Méditation pleine conscience: plus qu’une mode?

Ecoles, entreprises, sportifs, hôpitaux, la méditation pleine conscience, «Vipassana» ou «Mindfulness» séduit toujours plus de monde. Même les forces de l’ordre s’y mettent ! Souvent associé au Bouddhisme, cet entrainement mental a diverses origines historiques. L’objectif est toutefois identique: développer un état de conscience particulier en portant attention, sans jugement, au moment présent. Quel serait l’impact de la méditation sur le cerveau et notre santé ? Qu’en disent les professionnels et les personnes qui la « pratiquent » régulièrement ? Parmi les nombreux témoignages, il y a celui d’une patiente atteinte de sclérose en plaque : « La méditation m’aide à accepter l’inacceptable » relève cette dernière.

2016. 36,9°: Méditation pleine conscience : plus qu'une mode ? [RTS/CAPTURE D'ECRAN]
Un reportage de Christophe Ungar et Ventura Samarra

Drogues festives: défonce et dérives

Un médecin britannique avait provoqué un tollé en affirmant que consommer de l’ecstasy était moins dangereux que monter à cheval. Les risques de la cocaïne, de la MDMA et autres produits stimulants n’en sont pas moins importants. A tel point qu’à la Lake Parade de Zurich on peut faire analyser ses drogues pour éviter les intoxications accidentelles. Dans ce reportage nous verrons notamment pourquoi tous les noceurs ne sont pas égaux. Ignorer les risques, est-ce jouer à la roulette russe? Le Dr Thierry Favrod-Coune, de l’Unité des dépendances, médecine de premier recours aux HUG affirme: "une consommation soi-disant festive mais qui aurait lieu tous les week-ends, c'est déjà une consommation qui peut avoir un impact bien négatif sur la santé et la vie des gens en général".

2016. 36,9°: Drogues festives : défonce et dérives [RTS/CAPTURE D'ECRAN]
Un reportage de François Jeannet et Jacqueline Dubuis