36.9° Magazine santé [RTS]

- Microbiote : ces bactéries qui nous gouvernent - Aux frontières de la conscience

L'émission du 23 janvier 2013

Microbiote: ces bactéries qui nous gouvernent

Les scientifiques viennent de découvrir un nouvel organe. Un organe non pas composé de cellules humaines, mais de bactéries. Une découverte qui bouleverse la perception que l’on avait du corps humain et ouvre la porte à la compréhension de maladies à priori aussi éloignées l'une de l'autre que l'obésité et l'autisme.

Les scientifiques viennent de découvrir un nouvel organe composé de bactéries. [RTS]

Les scientifiques viennent de découvrir un nouvel organe composé de bactéries. [RTS]Notre corps ne compte pas uniquement des cellules humaines. Il est colonisé par une multitudes d'organismes, comme des bactéries. Ces dernières représenteraient pas moins de 90% des cellules de notre corps. Et certaines sont plus que de simples résidentes. Elles composent un organe de notre intestin, découvert voilà deux ans, le microbiote.
Le microbiote jouerait un rôle prépondérant sur l'équilibre des 100'000 milliards de bactéries qui colonisent notre intestin et aurait une influence directe sur des maladies comme l'obésité ou le diabète. Serait-il dès lors possible de traiter certaines maladies en modifiant l'équilibre bactériologique de cet organe? Des études sont en cours sur le transfert de bactéries intestinales d0'un sujet sein sur un sujet malade. Et les premiers résultats sont encourageants.

Aux frontières de la conscience

Selon plusieurs études, 10% de la population vivrait, au moins une fois dans sa vie, un état modifié de conscience non ordinaire comme, par exemple, des sorties de corps. Vingt pour cent de ceux qui survivent à un arrêt cardiaque feraient une expérience de mort imminente. D'autres parviendraient à un état de décorporation sans stimuli externes.

Selon plusieurs études, 10% de la population vivrait, au moins une fois dans sa vie, un état modifié de conscience. [RTS]

Selon plusieurs études, 10% de la population vivrait, au moins une fois dans sa vie, un état modifié de conscience. [RTS]Aujourd’hui, des équipes de chercheurs essayent de mieux comprendre et d’expliquer ces phénomènes décrits comme merveilleux, mais aussi parfois traumatisants par ceux qui les vivent. Le phénomène OBE, acronyme de "Out of body", se caractérise par une impression de décorporation. L'individu se sent sortir de son corps et atteint un autre niveau de conscience, selon les témoignages. Il y a aussi l'expérience de mort imminente, généralement décrite comme un voyage à travers un tunnel noir au bout duquel brille une lumière apaisante. Simples hallucinations ou niveau de conscience encore inconnu?