La profession de médecin généraliste devient de moins en moins attrayante.

Disparition des généralistes: c’est grave docteur? - Mal au genou: on change tout !

L'émission du 6 octobre 2010

En campagne, les généralistes partant à la retraite n’arrivent plus à remettre leur cabinet. Dans les villes la situation se dégrade: d’ici 2030, on estime que le 50% de nos besoins en médecine de famille pourraient ne plus être couverts. Une situation inquiétante! Gros plan également sur les prothèses du genou.

Disparition des généralistes: c’est grave docteur?

Que se passerait-il si les médecins généralistes disparaissaient? La profession est en effet aujourd'hui en crise alors que les besoins en matière de santé augmentent avec le vieillissement de la population. Parmi les causes de cette pénurie figurent le numerus clausus, à l'entrée des études de médecine et le revenu en chute libre des généralistes. Ces derniers gagnent environ 120'000 par an, les spécialistes entre 300'000 et un million... Un reportage de Françoise Ducret et Ventura Samarra


Mal au genou: on change tout !

Près de 14'000 prothèses du genou sont posées chaque année en Suisse. C’est 3 fois plus qu’il y a 10 ans. Et la demande risque d’exploser dans les années à venir en raison de l’augmentation des cas d’arthrose et du vieillissement de la population. Un reportage de Françoise Ducret et Jean-Alain Cornioley.