36,9° [RTS - "Ne pas utiliser ailleurs que sur le site de 36,9°"]

- Seuls à en mourir ! - La médecine légale sans scalpel

L'émission du 9 juin 2010

Non seulement la solitude rend malade mais en plus elle est contagieuse ! Par quels mécanismes nos émotions influencent-elles notre biologie, notre état de santé et celle des proches qui nous entourent ? Réponses avec notamment Boris Cyrulnik. 36,9° joue aussi les experts avec un focus sur l’évolution de l’autopsie médico-légale. Aujourd’hui, les cadavres peuvent quasiment être « disséqués » virtuellement, passent au scanner et bientôt à l’IRM.

Seuls à en mourir !

Pour être en bonne santé, soyons reliés. Et pas seulement sur facebook, myspace et autres virtualités ! En témoigne Boris Cyrulnik dans ce reportage passionnant : « Les performances réalisées par la technologie sont stupéfiantes mais c’est une communication, ce n’est pas une relation… ». Par quel mécanismes la solitude altère-t-elle notre santé ? Quels sont les liens entre les émotions et la biologie ? Pourquoi et comment l’entourage peut-il rendre malade ou faire du bien ? La solitude peut-elle se lire dans le sang ? Isabelle Moncada et Christian Fargues ont recueilli les explications d’experts et des témoignages poignants. (Lire la suite...)

 

La médecine légale sans scalpel

L’autopsie médico-légale évolue. Aujourd’hui, les cadavres peuvent quasiment être « disséqués » virtuellement et passent au scanner et bientôt à l’IRM. Gain de temps, données numérisées, images présentables, respect de l’intégrité physique. Cette technique va-t-elle enterrer l’autopsie traditionnelle ? 36,9° joue les experts. Un reportage de Evelyne Emeri et Yann Franel (Lire la suite...)

Seuls à en mourir!

Pour être en bonne santé, soyons reliés. Et pas seulement sur facebook, myspace et autres virtualités ! En témoigne Boris Cyrulnik dans ce reportage passionnant : « Les performances réalisées par la technologie sont stupéfiantes mais c’est une communication, ce n’est pas une relation… ». Par quel mécanismes la solitude altère-t-elle notre santé ? Quels sont les liens entre les émotions et la biologie ? Pourquoi et comment l’entourage peut-il rendre malade ou faire du bien ? La solitude peut-elle se lire dans le sang ? Isabelle Moncada et Christian Fargues ont recueilli les explications d’experts et des témoignages poignants.

La solitude rend malade; une étude scientifique montre qu’en plus elle est contagieuse. Par quels mécanismes nos émotions influencent notre biologie, notre état de santé et celle de nos proches? Une enquête signée Isabelle Moncada et Christian Fargues.

 

Entre Boston et New York, Framingham est une ville célèbre pour la plus grande étude au monde sur les maladies cardio-vasculaires. Il y a presque 30 ans a démarré en parallèle une autre étude originale sur les émotions.

Les émotions se communiquent 

James Fowler, professeur à l’université de Californie à San Diego, est l’un des trois investigateurs de l’étude de Framingham sur les émotions. Il explique que le bonheur comme la solitude peuvent se propager sur trois degrés de séparation, c’est-à-dire que si vous devenez plus heureux, votre ami devient plus heureux, mais aussi l’ami de votre ami, et même l’ami de l’ami de votre ami. Vous savez qui sont vos amis et vous avez une idée de qui sont les amis de vos amis. Mais pouvez-vous dire qui sont les amis des amis de vos amis? C'est une chose très difficile à imaginer. Pourtant, vous avez une influence sur eux et ils ont une influence sur vous.

 

Une solitude subie, sans que la personne n’ait d’autres ressources de consolations, de réparations, c’est un facteur de risque pour la santé. Comment cela a-t-il une influence sur l’organisme? Les personnes qui éprouvent un sentiment permanent d’être peu aimées ou menacées par les autres, vivent un stress chronique avec des perturbations au niveau du cortisol sanguin. On peut le mesurer, il y a donc une réalité biologique du rejet social, ce n’est pas seulement une souffrance psychologique.

Ça se passe où ?

Pourquoi sommes-nous si vulnérables à la solitude? Les humains ont vécu pendant des milliers d’années dans des structures communautaires et familiales. Souvent, les gens disposent d’un réseau social, amical et familial suffisant en théorie, sauf qu’il s’agit d’une richesse perdue si on ne l’utilise pas. Il faut dire aussi que la modernité n’aide pas à nourrir les amitiés.

 

Rester en contact avec ses amis, maintenir ses activités; on peut s’entraîner à le faire, à sourire, aller vers les autres, que cela devienne aussi important que le besoin de manger, de bouger, de respirer. Souvent, les gens pensent à des choses qui les rendent heureux, mais c'est faux. On peut augmenter son bonheur personnel en gagnant 5'000 francs de plus, mais les amis de mes amis n'en sauront rien, ils n'en retireront rien. Quand il faut choisir entre travailler une heure supplémentaire et passer une heure avec ses amis, il faut penser aux amis des amis de ses amis!

 

Cliquez CONNECTED, James Fowler vous présente les résultats surprenants de l’étude de Framingham sur les émotions!

 

Et retrouvez dans le reportage Boris Cyrulnik, neuropsychiatre et éthologue, Christophe André, psychiatre, James Fowler, professeur de sciences politiques, Jörg Hess, zoologue et éthologue.

 

Nouveau! Questions/Réponses, c'est un nouveau service proposé par 36.9° et la Fondation HON. Suite au reportage, une question vous gratouille? Ou ça vous chatouille? Cliquez ici, vous êtes bienvenus!

 

Retrouvez avec santeromande.ch une sélection de liens proposée par la Fondation Health On the Net .

La médecine légale sans scalpel

L’autopsie médico-légale évolue. Aujourd’hui, les cadavres peuvent quasiment être « disséqués » virtuellement et passent au scanner et bientôt à l’IRM. Gain de temps, données numérisées, images présentables, respect de l’intégrité physique. Cette technique va-t-elle enterrer l’autopsie traditionnelle ? 36,9° joue les experts. Un reportage de Evelyne Emeri et Yann Franel

Bonus web: Entretien avec le Dr Thomas Krompecher, l'un des pionniers de la médecine légale

Autopsies virtuelles [RTS - "Ne pas utiliser ailleurs que sur le site de 36,9°"]

Selon le Dr Thomas Krompecher, l'imagerie post-mortem est un outil fabuleux, mais qui vient en appui au travail du légiste et qui ne remplacera jamais l'autopsie traditionnelle.

 

Le Dr Thomas Krompecher, expert de renommée internationale, a travaillé sur les dossiers:

Catastrophes de masse:

    * Crash airbus Mont Ste-Odile, France, 1992

    * Temple solaire, Suisse, 1994

    * Tsunami, Thaïlande, décembre 2004

Affaires:

    * Lady Diana, 1997, France

    * Cédric Tornay, 1998, Vatican

    * Juge Bernard Borel, 2002, Djibouti

    * Gendarme Jambert, 2004, France

    * Tommaso Onofri, 2007, Italie

 

La médecine légale sans scalpel

L’imagerie par résonance magnétique, le pet scan, l’échographie sont autant de techniques qui ont rendu le corps transparent,  là où autrefois, pour voir, il fallait ouvrir. Avec la chirurgie mini-invasive robotisée et assistée par ordinateur, on entre dans le corps en ne laissant que de toutes petites cicatrices. L’avenir, c’est de les utiliser pour des autopsies virtuelles en cas de mort suspecte.

Autopsie traditionnelle 

En Suisse, la médecine légale n’utilise l’imagerie médicale que depuis peu de temps. Pour une question de coût évidemment, mais aussi d’habitudes. Le but, à terme, c’est que la technique soit validée et que les conclusions d’un examen virtuel puissent être présentées à la justice de la même manière qu’une autopsie traditionnelle.

L’imagerie post-mortem doit encore être rodée, puis standardisée. Elle devrait toutefois faciliter la vie des légistes et des juges, mais ne remplacera jamais le toucher, l’odorat et les couleurs. L’avenir, c’est donc de pouvoir éviter, dans des cas flagrants,  l’autopsie traditionnelle.

Seuls à en mourir

Seuls à en mourir [RTS - "Ne pas utiliser ailleurs que sur le site de 36,9°"]

La médecine légale sans scalpel

La médecine légale sans scalpel

Entretien avec le Dr Thomas Krompecher, l'un des pionniers de la médecine légale

Autopsies virtuelles [RTS - "Ne pas utiliser ailleurs que sur le site de 36,9°"]