La coopération judiciaire (1/5)

Du devoir mutuel et universel de la réciprocité punitive entre les ressorts souverains

Cette semaine, Histoire Vivante s'intéresse à la coopération judiciaire au travers de la revue Beccaria, revue d'histoire du droit de punir dirigée par Michel Porret, professeur d'histoire moderne à l'Université de Genève (Georg éditeur, Genève).
Au cours de la semaine, nous serons également en compagnie de différents contributeurs de cette revue dont Fabrice Brandli - qui a notamment dirigé le numéro 3 de cette revue d’un point de vue éditorial et scientifique - Lionel Dorthe, Lorraine Chapuis et Robin Majeur.

Aujourd'hui, Jean Leclerc s'entretient avec Michel Porret, professeur d'histoire moderne à l'Université de Genève, président des Rencontres internationales de Genève et rédacteur de "Beccaria. Revue d'histoire du droit de punir". Son travail porte sur l'histoire des Lumières, de la justice pénale et de l'utopie. Sur le sujet, il a notamment publié "Beccaria. Le droit de Punir" (Paris, Michalon) et avec Elisabet Salvi "Cesare Beccaria. La controverse pénale XVIIIe-XIXe siècle" (Rennes, PUR). Michel Porret termine actuellement une monographie d'histoire judiciaire et médicolégale sur la folie criminelle à la fin du XIXe siècle.
Dimanche 16 septembre à 21h00 sur RTS Deux, vous pourrez découvrir "Quand les multinationales attaquent les États", un documentaire de Laure Delesalle (France / 2018).

Photo tirée du film "Quand les multinationales attaquent les États".


La coopération judiciaire (2/5)

Entretien avec Fabrice Brandli

Nous recevons Fabrice Brandli, ancien libraire devenu docteur en histoire moderne, chargé de cours à l'Université de Genève (département d'histoire générale, unité d'histoire moderne). Fabrice Brandli a dirigé le troisième numéro de la revue Beccaria pour lequel il a signé l'article "Les normes juridiques de la coopération judiciaire à l'époque moderne".
Il a également co-écrit avec Marco Cicchini un article sur la coopération judiciaire en matière de répression de la contrebande (https://journals.openedition.org/chs/1470).
Toujours sur la question de la coopération judiciaire, il est l'auteur d'un article en allemand dans l'ouvrage "Protegierte und Protektoren Asymmetrische politische Beziehungen zwischen Partnerschaft und Dominanz (16. bis frühes 20. Jahrhundert)"

Illustration: "La cause réelle du prix élevé des denrées ou une vue de la côte anglaise avec des Français trafiquant des biens vers leur pays", par James Gillray (1756 - 1815), publié en 1795.


La coopération judiciaire (3/5)

Entretien avec Lionel Dorthe

Lionel Dorthe est Docteur ès lettres, collaborateur scientifique aux Archives de l'Etat de Fribourg, formé en histoire médiévale à l'Université de Lausanne (doctorat) et en archivistique à l'Université de Québec à Montréal et à l'Université de Berne (Master of Advanced Studies). Il sera au micro de Jean Leclerc.
Lionel Dorthe est aussi l'auteur de "Brigands et criminels d'habitude. Justice et répression à Lausanne (1475-1550)", Lausanne, Bibliothèque historique vaudoise, 2015; "Enjeu politique et devoir de l'Etat: le paradoxe de la sécurisation des routes à Lausanne (XVe - début XVIe s.)", dans Problèmes de sécurité à l'époque moderne, Paris, Institut historique allemand, 2018 et "Les brigands du Jorat (fin XVe - début XVIe s.): crève-la-faim, "bandits sociaux" ou brutes sanguinaires? " dans Revue historique vaudoise, no 118, 2010.

Photo: entrée du Bois des Brigands, Jorat (© TsT_Graph / wikimedia)


La coopération judiciaire (4/5)

Entretien avec Lorraine Chapuis

Aujourd'hui, Jean Leclerc s'entretient avec Lorraine Chapuis, doctorante, assistante suppléante en histoire moderne à la l'Université de Genève et membre de l'Equipe Damoclès.
Elle est l'auteure de l'article: "Pourquoi la ville de Genève serait-elle chargée par préférence des bâtards des filles du pays de Vaud?: le concordat de 1754 entre Genève et Berne sur les enfants naturels", in Fabrice Brandli, Beccaria. Revue d'histoire du droit de punir, Genève, Georg, 2018, pp. 159-189.

Illustration: page de garde des Moeurs genevoises, deuxième édition (augmentée), Genève et Bâle, H. Georg, libraire-éditeur, 1882


La coopération judiciaire (5/5)

Entretien avec Robin Majeur

Jean Leclerc reçoit Robin Majeur, enseignant d'histoire et de géographie au collège Calvin à Genève.
Il est l'auteur de "Sa Majesté a cru devoir concourir au repos de l'humanité". La coopération judiciaire entre Genève et la France pour la peine des galères", Beccaria. Revue d'histoire du droit de punir, n°3, 2017,  "Santé" in Baczko, B., Porret, M., Rosset, F., Dictionnaire critique de l'utopie au temps des Lumières, Georg, Genève, 2016 et "Coopérer avec la justice du roi: la peine des galères dans la République de Genève (1613-1788)" in Crime, Histoire & Sociétés / Crime, History & Societies, vol. 19, n° 2, 2015.

Illustration: "Vaisseaux dans la rade de Marseille", dessin à la plume de Pierre Puget réalisé entre 1655 et 1660 sur un velin de 37x51 cm et représentant des galères.