Issam Sartawi, médecin, chef de guerre, homme de paix

1/5

Cette semaine, Histoire Vivante s'intéresse à Issam Sartawi - éminent chirurgien promis à une brillante carrière et ancien combattant palestinien assassiné en avril 1983 - à travers deux travaux. Le premier du journaliste professionnel Pierre Bayle, ancien correspondant régional pour l'Agence France Presse à Beyrouth dans les années 1980 et qui écrira un portrait d'Issam Sartawi après l'avoir rencontré à plusieurs reprises. Le second est celui de l'auteur réalisateur Didier Martiny, qui s'est inspiré de ce travail dans le but d'en faire un film de fiction.
Pour nous accompagner cette semaine, le réalisateur Didier Martiny qui, voici quelques années a entrepris un projet de film sur Issam Sartawi basé sur le travail mené par le journaliste Pierre Bayle, également présent.
Pierre Bayle a connu Issam Sartawi, l'a interviewé, a pu consulter ses archives et tenait aussi à évoquer la figure d'un autre homme de l'ombre, un combattant de la paix.. Il est, entre autres, l'auteur du livre "Les relations secrètes israélo-palestiniennes" (Balland GF - 1983).
Dimanche 26 août à 20h40 sur RTS Deux, vous pourrez voir "Chroniques secrètes d'Oslo", un documentaire de Mor Loushy et Daniel Sivan.

Photo: corps d'Issam Sartawi - tué de cinq balles tirées à bout portant - dans le lobby de l'hôtel Montchoro à Albufeira (Portugal), le 11 avril 1983. (© STR - Keystone / AP)


Issam Sartawi, médecin, chef de guerre, homme de paix

2/5

Né en 1934, promis à une brillante carrière américaine, Issam Sartawi va ressentir la défaite arabe de 1967 de la Guerre des Six Jours (qui consacre l'hégémonie régionale d'Israël au Proche-Orient) comme une blessure et une humiliation. Elle lui fait prendre conscience du sort tragique du peuple palestinien, son peuple, et bouleversera le cours de sa vie.

Photo: Issam Sartawi en octobre 1979 (© Hans van Dijk / Anefo - Nationaal Archief)


Issam Sartawi, médecin, chef de guerre, homme de paix

(3/5)

Nous poursuivons aujourd'hui cette évocation des anciennes tentatives de dialogue israélo-palestinien au travers du portrait d'Issam Sartawi, médecin établi aux Etats-Unis qui finit par s'engager dans la cause palestinienne comme combattant, puis comme homme de dialogue.
Issam Sartawi, rencontré dans le milieu des années 1980 par le journaliste Pierre Bayle, est le sujet d'un projet de film du réalisateur Didier Martiny. Ce projet n'ayant pas encore vu le jour, nous avons convié Didier Martiny afin qu'il nous en fasse découvrir le contenu.

Photo: le leader palestinien Yasser Arafat (ici en août 2002 à Ramallah) avait fait d'Issam Sartawi son conseiller pour l'Europe et les Etats-Unis. (© Jamal Aruri / Keystone)


Issam Sartawi, médecin, chef de guerre, homme de paix

(4/5)

Nous poursuivons notre évocation de la destinée d'Issam Sartawi.

Photo: logo du Fatah, mouvement de libération de la Palestine fondé par Yasser Arafat en 1959 et rejoint par Issam Sartawi dès 1967.


Issam Sartawi, médecin, chef de guerre, homme de paix

(5/5)

En juin 2013, l'institut Pierre Mendès France à Paris rendait hommage à l'acteur de paix qu'il fut au Proche-Orient. L'occasion d'évoquer les relations que Pierre Mendès France eut, entre autres, avec Issam Sartawi. Vous trouverez le lien vous permettant d'entendre lʹintégralité de ce débat organisé en juin 2013 par lʹInstitut Pierre Mendès France
Une table ronde à laquelle participe le journaliste Pierre Bayle, directeur de la Délégation à lʹInformation et à la Communication du Ministère de la Défense et auteur du livre "Les relations secrètes israélo-palestiniennes" (Balland GF - 1983).
Dimanche 26 août à 20h40 sur RTS Deux, vous pourrez voir "Chroniques secrètes d'Oslo", un documentaire de Mor Loushy et Daniel Sivan.

Photo représentant Yitzhak Rabin, Bill Clinton et Yasser Arafat, tirée du film "Chroniques secrètes d'Oslo".