Retour à l'accueil

L'affaire Barschel - Silence de mort


L'affaire Barschel - Silence de mort

Ce film est programmé dans le sillage du 20ème anniversaire de la mort d'Uwe Barschel. Le 11 octobre 1987, Uwe Barschel est retrouvé mort dans la baignoire de l'hôtel Beau-Rivage à Genève. En Allemagne, il est considéré comme le successeur du chancelier Helmut Kohl. Ce drame met fin de manière abrupte à sa carrière fulgurante. 20 ans après sa mort, le mystère demeure : suicide? Meurtre? Frank Garbely a repris l'enquête, et met en lumière de nombreux faits troublants, voire accablants. On appelle Uwe Barschel le Kennedy du Nord. A 25 ans, il devient président de parti ; à 27, député ; à 35, ministre et à 38, Ministre-président de Schleswig-Holstein. A peine entré en fonction comme Ministre-président à Kiel, on le considère déjà comme le successeur du Chancelier Helmut Kohl. Mais, 5 ans plus tard, sa mort tragique met fin de manière abrupte à sa carrière fulgurante.

11 octobre 1987. Des reporters du magazine Stern trouvent Uwe
Barschel mort, dans la baignoire de la chambre 317 de l'hôtel
Beau-Rivage, à Genève. Avant même que son corps ne soit transféré à
l'Institut médico-légal, les spéculations vont bon train : meurtre,
suicide, meurtre déguisé en suicide...




Le lendemain, les enquêteurs donnent des informations sur les
circonstances du décès : « Uwe Barschel ne s'est pas noyé ; sur le
corps du défunt, il n'y a aucune trace de violence ». La juge
d'instruction, Claude-Nicole Nardin, déclare : « Meurtre, suicide
ou mort naturelle, tout est possible ». En même temps, la veuve de
Barschel et son frère Eike parlent également à la presse et disent
: « Le meurtre est pour nous la seule version imaginable ».




Deux jours plus tard, les enquêteurs genevois dévoilent les
résultats de l'autopsie : « Uwe Barschel est mort intoxiqué suite à
une overdose de médicaments. Le suicide est probable ».




Au début de l'année 1988, Claude-Nicole Nardin clôt l'enquête.
Conclusion de ses investigations : Barschel s'est suicidé. La
famille Barschel s'oppose à la fermeture de la procédure en portant
plainte pour meurtre.




Aujourd'hui, 20 ans après la mort de Barschel, le secret de la
chambre 317 n'a toujours pas été percé. Ce film reprend
l'affaire.




Il raconte ce qui a entravé la résolution de l'affaire : les
pannes les plus improbables, les incidents les plus surprenants -
des photos du lieu du crime inutilisables, des pièces à conviction
falsifiées, des protocoles d'enquête arrangés, des témoins
introuvables...




Procureurs, proches de Barschel (sa veuve), experts, témoins...
tous disent comment ils ont vécu l'affaire et nous permettent
d'enfin comprendre ce qui a empêché d'élucider la mort de ce «
Kennedy du Nord »...

Rediffusion lundi 15 octobre à 23h00 sur TSR2

Réalisé par Frank Garbely